Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 25 mai 2015

Championnat de France de fleuret Junior individuel et par équipe

Une organisation à la hauteur de l'événement signée le cercle d'escrime héninois

DSC_1540.JPG

DSC_1547.JPG

DSC_1559.JPG

DSC_1574.JPG

11223504_699890176803484_5844675175850234875_n.jpg

DSC_1617.JPG

DSC_1670.JPG

DSC_1601.JPG

10968467_699890970136738_6912540290679195112_n.jpg

DSC_1580.JPG

11350515_699891130136722_6060141946164458514_n.jpg

04:57 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

samedi, 23 mai 2015

Alors oui monsieur Briois, parlons d'homosexualité ! Notamment !

Vous avez cru bon d'engager une procédure judiciaire à l'encontre d'Octave Nitkowski à qui vous reprochez un livre dans lequel dit-on dans la presse est révélé votre homosexualité.

Et de lire de-ci de-là plusieurs commentaires de vos supporters affirmant comprendre votre démarche et arguant en outre que cette orientation ne peut relever d'un déterminisme qui viendrait selon, chez les uns comme chez les autres, expliquer leurs options politique.

L'argument est recevable mais il n'en constitue pas moins un échappatoire qui ne peut justifier les silences dont certains politiques aiment à se prévaloir pour ne point répondre à des sujets de société.

Nous avions fait le choix à Hénin Beaumont Action de vous interpeller sur ces dits sujets, parce que nous estimions et continuons de penser qu'il est de notre droit voire de notre devoir de dénoncer toutes les formes d'hypocrisie politique et dont on sait ce à quoi à Hénin Beaumont elles ont pu conduire.

Alors, oui monsieur Briois, parlons d'homosexualité !

De celle ayant trait au mariage pour tous ou bien encore à l'adoption d'enfants par les couples de femmes ou d'hommes, de celle qui a tant divisé y compris dans vos propres rangs.

De celle qui conduit des milliers de français à être victime dans leur quotidienneté de discrimination voire parfois d'agression.

Et de vous demander, monsieur Briois, ce qu'il en est sur ces sujets de votre position.

Vos divisions internes sur ces questions ne sont-elles pas une raison valable et supplémentaire pour vous faire part aux héninois et beaumontois de votre opinion en la matière.

N'est ce pas là aussi ce que ce doit être la politique : la transparence de ses convictions et des choix qui en découlent ?

Le dire ainsi, monsieur Briois ce n'est nullement rechercher l’instrumentalisation de votre vie pour vous placer - et pour reprendre les propos de votre avocat rapportés dans la VDN - "dans une minorité à laquelle vous n'avez jamais entendu être assimilé."

Chacun appréciera comme il l'entend, et au grès de sa sensibilité, la visée d'une telle formulation.

Parce que fondamentalement, nous nous contrefichons de votre vie privée et qu'il en va bien évidemment fort différemment de vos réactions politiques, dussent-elles n'avoir que pour unique vocation à servir d'écran de fumée.

Il en est de l'homosexualité comme de la laïcité, et de toutes autres problématiques sur lesquelles l'action politique peut porter.

Parlons donc de vos actions en matière de lutte contre la délinquance, de vos choix budgétaires qui ne manqueront pas d'impacter le quotidien des héninois et des beaumontois ainsi que le devenir de leurs enfants.

Parlons ainsi de l'offre de soins sur notre commune , de la situation des établissements hospitaliers. Nous faudra t-il attendre la prochaine séance du conseil municipal pour que du chapeau sorte une motion alors que d'ores et déjà nous savons ce qu'il en est de l'intérêt de ces textes à fort potentiel démagogique et qui  n'engage bien évidemment strictement à rien.

Et si d'aventure vous souhaitez débattre sur l'instrumentalisation des individus, alors sans doute pourriez-vous  nous parler du procédé employé par M. Robert Ménard - maire de Béziers élu avec le soutien de votre parti - visant à faire d'une jeune chanteuse et comédienne  héninoise une "Lolita de souche".

Ou bien, nous faudra t-il "espérer" la publication d'un livre sur vos goûts personnels en matière de culture cinématographique ?

Alors oui, monsieur Briois, parlons d'homosexualité ! Notamment !

Patrick PIRET

 

 

 

 

 

04:55 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

vendredi, 22 mai 2015

Au programme de votre week-end

image.jpg

04:18 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

jeudi, 21 mai 2015

Lettre ouverte à M. Sulzer en réponse à sa tribune dans le Divercité N°74 de mai 2015

J'aimerais, M. Sulzer, si vous le voulez bien revenir sur les arguments que vous utilisez dans votre tribune.

 

- Si il est vrai que les scores du FN semble être plus forts lors de ces élections Départementales que lors des dernières municipales, c'est en grande partie du à la plus forte abstention.

Votre score en terme de nombre de voix étant resté assez stable sur la ville d'Hénin-Beaumont par exemple.

 

 - Lorsque vous semblez vouloir donner des leçons de démocratie au Conseil Communautaire, n'est-ce pas un peu l'hôpital qui se moque de la Charité quand on voit le comportement de la majorité à laquelle vous appartenez avec votre opposition municipale, notamment lors des conseils municipaux ou de la dernière parution du "Hénin Beaumont c'est vous" qui a vu la suppression de la tribune de vos adversaires ?

Comportement qui, dans une ville étant censée représenter la bonne tenue de votre parti lorsqu'il est au pouvoir, me pousse à me poser des questions sur les libertés que vous laisseriez à vos opposants si par malheur vous arriviez aux plus hautes responsabilités.

Je tiens à vous rappeler que la démocratie s'appuie sur le suffrage universel direct à la majorité absolue. Les représentants des communes de l'Agglomération d'Hénin-Carvin étant majoritairement extérieurs à votre courant de pensée, il est normal que le scrutin ait tourné à votre défaveur...

 

Vouloir que ce soit différent, n'est ce pas là par contre, un vrai déni de démocratie ? N'est ce pas d'ailleurs pour cela que votre parti à "hurlé aux loups" lorsque Nicolas Sarkozy a valider le dernier accord européen que les français avaient rejeté par référendum ?

 

 

- Concernant maintenant la composition de votre groupe au sein du Conseil Communautaire, je suis assez surpris que le FN, pourtant fervent défenseur du non cumul des mandats, puisse avoir autant de "cumulards"...

En ce sens, vous pourriez effectivement vous targuer d'être un parti comme les autres, adepte du "faites ce que je dis mais pas ce que je fais"... comme sur d'autres sujets d'ailleurs tel le "parachutage" d'hommes politiques dans certaines circonscriptions.

 

 

 

Démocratiquement,

 

Un citoyen héninois

 

 


 

 

02:50 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

mercredi, 20 mai 2015

Hénin Beaumont village.

Les français seraient, selon le géographe Philippe Estèbe, englués dans le «récit enchanté du village» alors même que les réformes territoriales avancent à grand pas.

 

Ce n'est pas surprenant lorsque des décennies de politiques se sont construites sur l'idée d'une égalité territoriale possible, d'accès pour tous aux mêmes services.

Force est de constater que les résultats obtenus ne sont pas à la hauteur des ambitions et des attentes.

 

Il en est ainsi notamment du sentiment d'abandon que peuvent ressentir et exprimer les habitants des zones rurales.

 

Et si d'aventure cette notion d'égalité ne peut garantir l'efficience recherchée, sans doute serait-il utile d'agir sur la base d'une solidarité territoriale, où chacune des parties viendraient s'inscrire dans une dynamique d'échanges, profitables à tous.

 

Henin-Beaumont_10.gif

Cela vaudrait notamment pour la ville d'Hénin Beaumont.

 

La tentation peut être forte d'appréhender la commune comme une collectivité d'importance en capacité de réclamer son dû et son lustre d'antan.

C'est manifestement le choix qui semble être celui du FN.

 

C'est oublier que depuis 1945, la notion de frontière et de distance ont dans nos quotidiennetés considérablement évolué, à tel point que la proximité lilloise et arrageoise, le poids démographique conséquent du bassin minier font désormais d'Hénin Beaumont un village. Un village mais qui est cependant confronté à des difficultés semblables à celles rencontrées dans les métropoles (chômage, santé, délinquance, etc.).

 

Mais à la différence de ces dernières, Hénin Beaumont ne dispose pas et ne pourra seule disposer des leviers suffisant pour espérer les affronter efficacement.

Un village qui avec l'élection du FN en mars 2014 et après les mandatures de Gérard Dalongeville est devenu un village en outre replié sur lui-même.

 

Il n'est pourtant ici nul Astérix et nulle potion magique, mais tout au plus les éléments d'une illusion entretenue à grand coups de communication et de festivités. Panem et circenses !

 

Hénin Beaumont est isolée et elle le restera tant qu'une dynamique de solidarité territoriale, d'échanges et donc de rapprochement ne sera pas initiée.

Hénin Beaumont paiera très cher son immobilisme et son autarcie.

 

Et il n'est nul besoin de passer la frontière pour convenir que chaque année qui passe ne fera qu'accroître le retard important qu'elle compte déjà sur ses homologues voisines.

03:38 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

mardi, 19 mai 2015

À votre santé

thCADCKOBL.jpgIl y a ceux pour qui manifestement il est important de veiller à la promotion de la cacahuète.

Ça amuse la galerie et ça ne coûte rien.

On pourrait même en rire, si l'offre de soins dans le bassin minier n'était pas aussi préoccupante.

La VDN est venue confirmer les inquiétudes manifestées depuis plusieurs mois par Hénin Beaumont Action. Dans son édition de vendredi dernier, le quotidien titrait " Hôpital public : le Nord - Pas-de-Calais plus fortement touché par les mesures d’économie".

Très concrètement, c'est une économie de plusieurs dizaines de millions d'€ qui est assigné aux établissements de la région.

Nul besoin d'être expert pour comprendre que les mesures prises pour atteindre un tel objectif passeront par un encadrement de la masse salariale et par la réduction du nombre de lits ouverts.

Dans un tel contexte, la médecine ambulatoire, alternative à l’hospitalisation traditionnelle, est présentée comme la principale piste d'économie.

Difficile de ne pas s'interroger alors, non seulement sur le devenir de l'hôpital Charlon et de ses personnels, mais aussi de l'impact des décisions qui localement devront être prises sur la qualité des soins dispensés aux patients.

Cette crainte est d'autant plus réelle et fondée que nous ne savons que trop bien ce qu'il en est ici des indicateurs sociaux et sanitaires.

Cette crainte est d'autant plus légitime que l'organisation territoriale de l'hospitalier s'est déjà opérée ces dernières années par le biais de restructurations de services des établissements implantés sur les deux agglomérations de Lens-Lievin et d'Hénin-Carvin ; qu'il n'est pas interdit de penser que les choix opérés furent, pour différentes raisons et responsabilités notamment d'ordre politique, plus "douloureux" pour le secteur héninois.

Alors oui, et plus que jamais, l'heure n'est pas à comptabiliser les cacahuètes ou à parler  gerbes florales, mais bien à agir pour s'assurer que les millions d'économies demandés ne viennent pas menacer le devenir de l'hôpital Charlon et appauvrir l'offre de soins dispensée notamment aux héninois ne disposant pas des moyens suffisant pour s'en remettre aux cliniques privées.

Ça fait beaucoup moins rire du coup !

 

03:48 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

lundi, 18 mai 2015

Terroir en fête

DSC_1444.JPG

DSC_1452.JPG

DSC_1457.JPG

DSC_1459.JPG

DSC_1460.JPG

DSC_1467.JPG

DSC_1475.JPG

04:42 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

C'est logique ...

Souvenons des mots de Steeve Briois sur les parachutés à Hénin Beaumont.

Son ami Florian Philippot s'est contenté d'un tour en hélicoptère.

11259529_508019722678445_5837151419893930758_n.jpg

04:15 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

samedi, 16 mai 2015

Je rêve d'un maire...

yes-no.jpg

Je rêve d'un maire, comme d'autres peuvent rêver d'une banque russe ou suisse, capable de reconnaître le mérite de ceux qui n'ont pas attendu une élection pour prendre des initiatives.

Je rêve d'un maire en mesure d'entendre quelques vérités de bon sens dussent-elles non pas choquer mais diverger de la langue de bois et de vipère.

Je rêve d'un maire à la communication moins égocentrique, moins hypocrite, plus objective et surtout plus respectueuse.

Je rêve d'un maire pour qui le service rendu à la population peut se concevoir sans l'attente d'une contre partie politique.

Je rêve d'un maire capable de faire ce qu'il dit et non de dire ce qu'il ferait un jour si d'aventure les oracles lui étaient soit disant plus favorables.

Je rêve d'un maire dont la finesse d'esprit l'inciterait à débattre sans ressentir le besoin de vociférer et d'en appeler à la bassesse de piètres stratagèmes.

Je rêve d'un maire doté d'une projet d'avenir pour la ville, et qui pour ce faire, ne se borne pas aux échéances électorales.

Je rêve d'un maire en mesure de percevoir chez autrui l'existence d'un potentiel et non la différence qu'il importe selon de stigmatiser.

Je rêve d'un maire sensé œuvrer aux équilibres d'un mieux vivre pour tous et non misant sur une montée du communautarisme pour se nourrir de l'ivresse d'un pouvoir que finalement il n'a pas.

Je rêve d'un maire assumant la culpabilité de ses propres irresponsabilités et l'irréversibilité des dégâts par ses soins provoqués.

Oui je sais, je rêve ... Enfin non, je ne rêve pas.

 

05:19 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

vendredi, 15 mai 2015

Ça vous plait ? C'est moi qui l'ai fait ...

image.jpgDimanche dernier se sont tenus les championnats départemental et régional de triathlon. Une très belle journée basée sur une organisation sans faille signée Hénin Endurance Team.

Un succès incontestable en témoigne les 400 concurrents venus se tester sur les différentes épreuves programmées.

Et ce n'est certainement pas Steeve Briois qui s'en ira dire le contraire. Lui, qui après avoir il y plusieurs semaines envisager que ce RDV sportif ne puisse se tenir (et ce pour de surprenantes raisons) n'a pas manqué de faire savoir qu'il s'en était allé donner le départ d'une course.

Puisse t'il avoir enfin compris qu'au delà d'une manifestation sportive, ce triathlon comme d'autres événementiels représentent des leviers indispensables pour relever les défis auxquels notre ville doit s'attaquer ; citons pour seul exemple le développement de l'activité commerçante du centre ville.

Hénin Beaumont Action dénonce donc la culture du double discours qui est celle de Steeve Briois, parce que celle ci est fort préjudiciable au devenir de la cité, de ses acteurs socio économiques et de tous les habitants.

L'accusation se veut d'autant plus sévère que la majorité à pris manifestement le pli de privilégier son image en estampillant les festivités de différentes natures d'une espèce de label "fait grâce à nous" aux dépends d'une politique volontariste qui suscite et encourage  les initiatives, d'une mise en synergie des forces vives. Ne nous étonnons pas alors que toutes les animations ne puissent rencontrer, malgré l'investissement réel de leurs organisateurs, le même succès que celui à mettre au crédit exclusif d'Hénin Endurance Team.

 

 

NB : Hénin Beaumont Action tient à préciser que les propos développés dans cet article n'engagent en aucune façon les dirigeants d'Hénin Endurance Team.

05:02 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |