Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 22 juin 2015

Kermesse des écoles Michelet et Pantigny.

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

04:23 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

samedi, 20 juin 2015

Le boulet passa si près.

image.jpgQuelques récentes rencontres avec des personnes s'enquérant de la situation politique d'Hénin Beaumont, et du devenir de ce qui autrefois pu être perçu comme un situation particulière, l'exception qui confirme la règle. Ce n'est pas faute pourtant d'avoir très tôt alerter sur l'erreur commise par des politiques qui pour se rassurer et se dédouaner considérèrent notre sort comme un artefact somme toute tolérable.

Aujourd'hui encore, la tentation d'appréhender cette période 2015-2020 propice pour inviter chacun à grossir ses muscles tout en espérant parfois l'atrophie du voisin peut être pour certain tentant.

Comme si rien ne s'était passé ces. 8 dernières années pour attester de l'inefficacité de ce qui ne peut être qualifié de stratégie. 

Difficile alors de ne pas se montrer  attentif  à ce qui par le biais de cet article (http://xn--rgiondelahontenonmerci-b8b.fr/?p=6) semble si fortement espéré.

Plus que jamais, un renouveau des acteurs et des pratiques s'imposent. 

Et pourquoi ce qui vaudrait pour la région Nord-Pas-Calais-Picardie ne pourrait prévaloir sur ce territoire minier et sur Hénin Beaumont en particulier.

Parce qu'entre les certitudes irresponsables et les désabusés, il est une 3ème voie, plus citoyenne, plus sincère et incontestablement plus aux faits et préoccupée des réalités.

Il n'y a là aucune utopie. Qui s'amusera à le penser ne pourra strictement rien envier à ceux qui ont tant fait pour qu'aujourd'hui une victoire frontiste soit possible bien au delà des seules "frontières" héninoises, lors des prochaines élections régionales.

 

04:17 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

vendredi, 19 juin 2015

Conférence à Saint Martin Beaumont

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

17:58 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

jeudi, 18 juin 2015

La politique échappe-t-elle à l'exigence de vérité ?

Parmi les sujets proposés aux candidats du baccalauréat 2015 pour l'épreuve de philosophie, la question "La politique échappe-t-elle à l'exigence de vérité ?"

L'intitulé pourrait faire sourire ou grincer quelques dents, surtout s'il était appréhendé sous le seul angle suivant : les acteurs politiques devraient-ils échapper à l'exigence de vérité ?

Nous n'avons pour ce qui nous concerne à Hénin Beaumont Action aucun doute quant à la réponse que nous sommes en mesure d'apporter.

Cette exigence de vérité ne peut avoir de sens en outre que si elle se combine à l'engagement du rendre compte (nous pourrions aussi parler de transparence) des élus.

 

Le candidat Steeve Briois aux dernières municipales avait beaucoup dénoncé, promis, et notamment en matière de lutte contre l'insécurité.

image.jpgAinsi, interrogé en août 2014 sur le sujet de la vidéo protection, devenu maire, il déclarait  dans les colonnes de la VDN "Nous avons pris contact avec une société pour évaluer les coûts et déterminer la technique que l'on utilisera."

 

Nous faisons de plus en plus souvent l'objet d'interpellations de la part d'héninois désireux d'attirer notre attention sur des points qui leur tiennent à cœur.

Récemment encore, une habitante se plaignant à juste titre d'avoir fait l'objet de 3 cambriolages en l'espace de deux mois, nous rapporta les propos de "son" serrurier quant au nombre de délits de ce type commis sur la commune.

 

Nous l'avons déjà clairement exprimé : nous ne sommes pas opposés à l'installation de la vidéo protection. Elle représente un outil parmi d'autres - elle ne peut donc être considérée comme une solution miracle - pour tenter de réduire les actes d'incivilité. 

Ceci étant dit, et parce que nous savons que trop bien que les yaka faucon en matière d'insécurité relèveraient au mieux de la démagogie, nous nous contenterons cette fois ci d'interpeller le 1er magistrat sur les trois points ci dessous.

15 mois après votre élection, quand est-il de : 

1) l'installation de caméras à Hénin Beaumont (nombre, emplacement, coût d'utilisation, ...) ?

2) des chiffres de la délinquance dans notre commune ?

3) Selon vous, la politique échappe-t-elle à l'exigence de vérité ?

 

05:29 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

mercredi, 17 juin 2015

Vie associative. Parlons en monsieur Briois (2)

Une question de priorités - un exemple : la santé des héninois(e)s.

 

 

Il est couramment admis que la pratique sportive peut concourir à la santé et aux bien être des individus 

Il y a quelques années, en revanche, considérer l'activité physique comme une alternative crédible aux thérapeutiques médicamenteusues pour empêcher la complexification ou la récidive de certaines maladies eut été probablement jugé comme incongru.

Et pourtant des études scientifiques existent.  Elles démontrent par exemple que la pratique régulière d'une activité physique réduit significativement le risque de cancer et permet d'abaisser de façon importante le taux de récidive (67 % pour le cancer du sein et 61% pour celui du colon). 

Ce sont là des données que nous ne pouvons ignorer tout comme celles faisant état, en France, que 14,5% des adultes sont obèses et 31,9% en surpoids. Depuis 1997, la proportions des obèses français a augmenté de 70%. Et ce problème de santé touche particulièrement le Nord-Pas-De-Calais et son territoire minier.

 

Hénin Beaumont Action n'a pas manqué à de multiples occasions d'alerter sur la situation des établissements de santé confrontés notamment à l'effort d'économie conséquent auquel les invite le gouvernement. Nous ne pouvons compte tenu de nos responsabilités actuelles aller plus en avant, tout comme d'ailleurs Steeve Briois (peu loquace sur ce sujet) ou bien encore Marine Tondelier qui co-préside pourtant le conseil de surveillance de l'hôpital Charlon. 

Que pour autant, nous ne pourrions  pas nous résigner, si nous étions aux responsabilités, à ne rien entreprendre en faveur de la santé des héninois(e)s.

image.jpg

 

C'est parce qu'il en est ainsi notamment que nous ne pouvions rester  muets - question de priorités - sur la volonté de la majorité d'engager 120 000 € (sur 4 ans) en vue d'acquérir  pour le compte de la ville, des cadeaux et des objets publicitaires.

Que cette même somme aurait pu par exemple et en effet être mobilisée en faveur des associations sportives désireuses de s'investir dans la définition et la mise en œuvre d'un plan de lutte contre les maladies chroniques et de prévention primaire (obésité, diabète, maladies cardio vasculaire principalement).

 

Qu'au delà d'un vrai choix politique, ce plan viserait, de concert avec les associations et médecins volontaires :

- dans un 1er temps, à identifier l'offre de pratiques actuellement proposée pour une prise en charge des héninois à besoins spécifiques (personnes avançant en âge, personnes atteintes de maladies chroniques ou à risque, personnes en situation de handicap) afin de convenir ou non de sa suffisance. 

- à accompagner le développement de cette offre par l'octroi d'un soutien financier à la formation des encadrants et à la programmation d'activités labellisées  par des professionnels de santé.

La mise en réseau de ces acteurs notamment avec les responsables d'établissements scolaires ou de soins serait en outre initiée pour une information aux plus proche des bénéficiaires ciblés.

 

Cette démarche que nous préconisons est d'autant plus crédible qu'elle fut pour tout ou partie mis en œuvre sur certaines villes.

Il en est ainsi à Strasbourg (commune de 281 800 habitants, 10 fois plus nombreux qu'à Hénin Beaumont) ou 24 000 heures d'activités physiques ont été réalisées par des femmes et des hommes bénéficiaires d'une ordonnance "sport-santé" délivrée par leur médecin une ordonnance. Coût de l'opération : 160 000 euros dans le cadre d'un partenariat financier associant fonds public et privés divers.

 

Agir ainsi, écrire cela, ce n'est nullement s'inscrire dans la dimension d'une opposition revancharde. C'est en revanche marquer un sens des priorités bien différent de celui de la majorité municipale. 

 

18:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

mardi, 16 juin 2015

Vie associative : parlons en monsieur Briois. (1)

Hénin Beaumont Action a pris l'initiative d'engager le débat sur la vie associative.

Steeve Briois Acceptera t-il  de le poursuivre publiquement et respectueusement ?

Pour ce qui nous concerne, d'ores et déjà, on s'y tient prêt. Et pour cause.

C'est là un sujet suffisamment complexe pour qu'on accorde à celui-ci l'espace et le temps qu'il mérite. Parce que derrière ce sujet, c'est le quotidien de milliers d'héninois(e)s et de beaumontois(e)s qui est concerné.

Cette première contribution ne sera sans doute pas la plus intéressante, nous le savons. 

Elle n'en est pas moins et malheureusement utile pour éviter que ne germe toute polémique infantilisante et irrespectueuse des enjeux auxquels sont et seront plus fortement encore confrontés les dirigeants bénévoles héninois.

Utile aussi pour comprendre ce qui nous oppose en la matière au FN, ce sur quoi nous ne manquerons pas de revenir dans les jours prochains.

 

Nous le ferons sans recourir,  contrairement à un des adjoints du maire, à un courrier adressé  en lettre recommandée.

Parce qu'il est des contribuables qui s'interroge sur la pertinence  de mobiliser l'argent public pour régler ce qui à leur yeux semble relever d'un différent politique au sens propre du terme.

Des contribuables qui au delà des sommes engagées pour un recommandé, restent attachés à quelques principes de bonne pratique. Et pour ne citer qu'un nom, nous évoquerons celui de M. Saverio Maldonato.

 

Un recommandé grâce auquel j'apprends avoir été notamment aux responsabilités durant le mandat d'Eugène Binaisse. Les copier-coller conduisent parfois à commettre de telles imprécisions qu'elles en deviennent grotesques.

 

Un courrier dans lequel on nous vante le concept d'achat intelligent qu'est le lancement d'un marché public.

Je n'ai pas pour ma part attendu d'être aux responsabilités - et pour cause, je n'y ai jamais été - pour réclamer depuis 2007 l'usage d'une procédure budgétaire règlementaire et d'inciter en outre à son développement à l'échelon intercommunal dans le cadre de ce que nous pourrions appeler un groupement d'achats.

Nous ajoutons que ce n'est pas la procédure qui est intelligente mais le pourquoi de sa mise en œuvre.

Et dans la cas présent, nous avons le droit de nous interroger sur l'intérêt d'une dépense de 120 000 € que souhaite engager sur 4 ans la majorité frontiste afin d'acquérir - pour le compte de la ville des cadeaux et des objets publicitaires voir de penser qu'une telle dépense n'est pas selon nous et loin s'en faut une priorité.

image.jpg

Qu'on nous épargne le sempiternel refrain d'une opposition revancharde, suffisante et prêt à tout pour parvenir à ses fins, y compris prêt à dénigrer le monde associatif.

Steeve Briois lui même devrait éprouver les pires difficultés pour ne pas reconnaître à Hénin Beaumont Action une présence assidue sur nombre de manifestations organisées par les diverses composantes de ce dernier.

Il pourrait en allé de son intérêt. "Les procès en sorcellerie se retournent bien souvent et avec le temps contre leurs commanditaires".

 

À en croire cet adjoint, les dépenses de ce type représenteraient une moyenne de 40 € par association. Nous apprécierions qu'il puisse nous préciser ce que "cache" ce "en moyenne". En d'autres termes, qu'il nous dévoile la nature des cadeaux et objets publicitaires ainsi que leurs modalités d'attribution. 

À la lumière de ces éléments chiffrés, c'est donc de saupoudrage dont nous ne manquerions pas de parler si d'aventure de modalités il n'y avait pas dans un tel contexte.

Et qu'il n'est nul besoin d'être un adepte de l'achat intelligent pour comprendre que la plus value pour ces associations apparaîtrait dés lors, loin d'être évidente. Et que si d'aventure, le montant moyen de cette aide indirecte venait à augmenter, non seulement il serait là aussi possible de s'interroger sur les motivations d'un tel choix mais qu'en sus, cela ne changerait rien aux propos que nous exposerons prochainement.

À suivre 

 

Patrick Piret

 

04:18 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

lundi, 15 juin 2015

Alter Echo reviendra très vite.

Alter Echo présente ses excuses aux lecteurs pour l'interruption pendant plusieurs jours de son activité.

Celle-ci est due à quelques difficultés d'ordre technique rencontrées et en passe d'être résolues.

Au plaisir de vous retrouver très vite.

06:52 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

mardi, 09 juin 2015

Marché aux puces organisé par l'APE Breuval

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

04:17 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

lundi, 08 juin 2015

Election de M. Henri Lemonnier : un revers pour Steeve Briois.

image.jpg

- Communiqué de presse -

C'est bien évidemment et sur le plan politique  un nouveau revers pour Steeve Briois que la confirmation de Monsieur Henri Lemonnier à la présidence du Souvenir Français. Steeve Briois avait fait le choix délibéré de politiser et de remettre en cause l'élection de ce dirigeant associatif au mois de janvier, en usant pour ce faire et à l'encontre de ce dernier de propos inacceptables.

Mais cette confirmation a aussi valeur de symbole et constitue dans une certaine mesure un message à l'attention de toutes les associations locales qui confrontées aux démarches initiées par la majorité frontiste se sentiraient attaquées dans leur droit à s'administrer librement, dans le respect d'une vie démocratique qui les anime.

Hénin Beaumont Action, soucieux d'un vivre ensemble plus serein et constructif et donc très attaché à ces principes fondamentaux adresse ses félicitations à M. Henri Lemonnier ainsi qu'à l'ensemble des membres du Souvenir Français. Leur contribution désintéressée pour que perdure le devoir de mémoire dans une période où il peut apparaître menacé doit être saluée et encouragée."

 

 

http://www.lavoixdunord.fr/region/henin-beaumont-henri-le...

05:23 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

samedi, 06 juin 2015

Mais revanchard de quoi ?

De Bruno Bilde nous pourrions dire qu'en politique, il est prêt à tout et que c'est même à ça qu'on le reconnaît.

Dans cet autoportrait qu'il livre aux héninois, à travers une double page publiée dans le dernier numéro du magazine municipal (rassurez vous, la taille du caractère choisi le permet) l'homme semble manifestement s'en donner à cœur joie. 

Ne manque plus sur la fresque que le chant d'un cocorico lointain et les senteurs campagnardes que dame nature sait nous réserver, pour lui nous glisser un tableau idyllique au sein duquel "les héninois et beaumontois sont désormais fiers de leur ville" ; 

et que ma foi, s'il n'existait pas ces journalistes aussi polémistes  et cette satanée opposition revancharde, tout irait pour le mieux dans le meilleure des mondes possibles.

Mais au fait cher monsieur Bilde, revanchard de quoi ?

Pour Hénin Beaumont Action, notre ville mérite bien plus qu'une revanche. Elle mérite un avenir.

04:13 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |