Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 17 août 2015

Rétrospective en images (13)

Sa première décision médiatique fut d'exclure la LDH des locaux mis à sa disposition par la ville. Les "cloportes" étaient sans autre forme de "procès" priés de quitter le plancher.

Certains purent y voir la suite logique  d'un affrontement entre Steeve Briois sortis vainqueurs des urnes et les partisans des droits de l'homme opposés à l'idéologie à laquelle se réfère le FN.

Ce fut pourtant une décision significative d'un refus : celui de toute forme de contre pouvoir !

 

Vinrent en effet et aussi les attaques disproportionnées et bien souvent mensongères de Steeve Briois contre ses opposants - siégeant ou non au sein du conseil municipal - sans oublier ses diatribes à l'encontre de la VDN.

 

Il n'est pourtant nul besoin d'être intelligent pour savoir à quoi conduira l'autoritarisme lorsque le temps des caches misères ne pourront plus rien contre les difficultés auxquelles il conviendrait de s'attaquer.

 

Quant à Steeve Briois, dont on connaît l'amour des institutions européennes et de la LDH, le voir prêt à aller jusqu'à la

Cour européenne des droits de l'homme après avoir été débouté de sa plainte contre le livre révélant son homosexualité, pourrait lui attirer bien plus que des moqueries, y compris et surtout dans ses propres rangs.

 

Pour ce qui concerne la ligue et parce que la défense des droits de l'homme ne s'arrête pas aux frontières d'une ville, elle continue son action y compris et bien évidemment sur Hénin Beaumont. Sans aucun doute la plus intelligente des réponses apportée aux provocations aussi stupides qu'inefficaces de Steeve Briois.

image.jpg

 

00:22 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.