Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 24 juillet 2015

Nathalie Sztendera et "le quai des artistes", bien plus qu'un projet économique.

A plusieurs reprises, nous n'avons pas manqué de manifester l'intérêt pour notre commune de se doter d'une structure et d'un dispositif d'aide et d'accompagnement aux initiatives - économiques ou non - de ses habitants ou des projets susceptibles d'impacter positivement notre territoire. 

Plus que jamais en ces périodes difficiles, il convient de promouvoir un droit à la réussite mais aussi et par delà un droit à entreprendre, tout simplement le droit d'avoir sa chance, de tenter. car il est toujours, nous en sommes convaincus, des enseignements à tirer, s'il se présente, d'un échec. 

Il est aussi un avantage de taille à la mise en oeuvre de cette politique : elle valorise l'individu en le plaçant en situation d'acteur.

 

C'est par le biais de la page Facebbok Hénin Beaumont la Vie (page rappelons le administrée bénévolement et comptabilisant plus de 1740 fans) que notre attention a été attirée sur la situation de  madame Nathalie Sztendera.

image.jpgFan d'art et de création, cette petite fille de mineurs de fond - fière de ses origines a t-elle tenu à nous faire savoir - a toujours rêvé d'avoir son entreprise, avec en toile de fond le désir de lier son travail et sa passion : le quai des artistes était né.

Son but, développer l'art, la culture et l'artisanat sur notre bassin minier et sur la région qui à l'en croire - et nous adhérons pleinement à ce ressenti - en a bien besoin.

 

Le projet bénéficia d'une aide à sa conception et à sa formalisation par la BGE. Cette étape doit notamment permettre de s'assurer des conditions nécessaires à la faisabilité et à la pérennité de l'activité envisagée. 

Son projet validé par la BGE, Nathalie Sztendera éprouve aujourd'hui encore de réelles difficultés à admettre les motivations des organismes habilités pour l'octroi d'un soutien financier. Un soutien  nécessaire pour garantir à minima les prêts bancaires indispensables à la survie de son activité. Les banques ne la suivront donc pas.

Hénin Beaumont lui dit-on n'a pas la clientèle pour ce type de projet, jugé trop atypique !

Battante, Nathalie Sztendera l'est assurément. C'est donc avec ses fonds propres qu'elle ouvrira le quai des artistes. Un apport dont elle est consciente qu'il ne suffira pas pour couvrir l'ensemble des dépenses indispensables, pour faire connaître la pertinence et la plus value de son initiative pour un bassin minier auquel elle se déclare fort attachée.

C'est donc au crowdfunding (financement participatif), et plus précisément  au site ulule (http://fr.ulule.com/quaidesartistes/) qu'elle a décidé de recourir aujourd'hui pour recueillir la somme dont son projet a besoin; avec pour objectif, la création d'un site internet. 

Nous ne pouvons que vous inviter à apporter vos encouragements ; car pour 5€ ou plus, vous aurez droit au minimum à la reconnaissance éternelle et un accueil toujours chaleureux au Quai des Artistes. 

Au delà d'une initiative économique, c'est aussi un message que Nathalie Sztendera entend délivrer : ne plus dire ni penser que les habitants du bassin minier ne s'intéressent pas a la culture ou a l'art. Qu'ils peuvent se montrer attirés par autre chose que des émissions abrutissantes.

Soucieuse avec ses amis de contribuer à la dynamique de son territoire, ce sont déjà 3 événements qu'elle a su créer : un vernissage, un week-end de la culture, et "deux artistes autour d'une bière".image.jpg

Et d'ores et déjà, RDV vous est donné le 27 août avec "deux artistes autour du vin" et un sujet, "les nymphes" ainsi que le 13 septembre pour le "week-end de la mode", histoire de mettre en valeur des stylistes et créateurs de la région.

En tête aussi, le souhait de faire venir et exposer une artiste photographe djiboutienne (somalienne) Maan Youssouf Ibrahim (https://www.facebook.com/pages/Maan-Yai-VT-Art/535990779835536?fref=ts)

Ce ne sont donc pas les idées qui manquent chez Nathalie Sztendera. Et pour cause, elle demeure convaincue que notre secteur ne pourra se relever qu'avec une ouverture à la culture et qu'il est en conséquence indispensable d'encourager et d'aider chacun à son développement personnel.

Vous pouvez retrouver d'ores et déjà "le quai des artistes" sur sa page facebook (926 fans en moins de 3 mois) ou bien encore entrer dans la galerie d'art située10 rue Denis Papin à Hénin Beaumont.

image.jpg

03:45 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.