Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 10 juillet 2015

Sécurité sur le secteur "Jean Macé" : interpellation de madame Madame Maryse POULAIN

Courrier adressé ce 6 juillet à madame Maryse POULAIN

adjointe aux affaires scolaires et conseillère départementale

et remis aux riverains de la rue Jean Macé

 

10665234_448780151928042_2324329703808624681_n.jpg

Madame,

Si tôt votre élection au Conseil Départemental, vous déclariez dans les colonnes de la VDN du 1er avril dernier : "je vois, dans ce mandat, une continuité avec ce que je fais aux affaires scolaires. Le Département ayant la compétence des collèges, c'est une suite logique."

C'est accompagné d'un habitant du quartier Darcy que je mes suis rendu la semaine dernière aux abords du collège Jean Macé. Nous avons emprunté notamment le chemin permettant d'accéder à ce dernier du boulevard des frères Leterme. Nous avons aussi, à partir du parking de cet établissement scolaire, longé le terril mitoyen débouchant sur la rue Jean Macé. Enfin nous sommes allés observer l'avancement des travaux entrepris sur le parvis de l'école Michelet.

Plusieurs éléments ont attiré notre attention et mériteraient que vous puissiez en votre double qualité de conseillère municipale et départementale y donner suite.

La quasi totalité des lampadaires implantés à proximité du collège a fait l'objet d'actes de vandalisme. La période estivale s'avèrerait selon nous propice pour engager leur remise en état. Pour que se reproduisent aisément et rapidement de tels agissements, l'implantation d'un système de vidéo protection pourrait être utile, pour peu toutefois que les multiples accès au terril, attenant au parking visiteurs de l'établissement scolaire, soient reconsidérés.

En effet et en l'état, le nombre de voies permettant de pénétrer au sein de cet espace naturel représente autant d'échappatoires possible pour les personnes malveillantes, limitant par conséquence  l'impact qui pourrait être recherché par une intervention régulière et ciblée des forces de police. La délimitation dudit site et la réduction du nombre d'accès représenteraient en outre une plus value pour les propriétaires de certaines habitations régulièrement visitées dans leur partie jardin.

J'ajoute que la pratique "sauvage" du moto cross (aucune signalisation mentionnant l'autorisation de cette pratique n'a pu être observée) sur ce terril, particulièrement les week-end et l'été, y est fréquemment observée par des riverains ne goûtant que très peu, et pour le moins, aux nuisances sonores qu'elle occasionne.

Cette situation est d'autant plus incompréhensible qu'elle fut évoquée lors des réunions de consultation des riverains sur le parvis de l'école Michelet et auxquelles assistait votre collège, adjoint aux travaux, monsieur Nicolas Moreaux.

Si d'aventure le maire escomptait mettre un terme à cette pratique du moto cross, où à défaut entendait l'encadrer, il conviendrait alors de prévoir une séparation entre le parking en cours de construction rue Jean Lacé et ce même terril.

Des portails d'accès à l'établissement scolaire ont par ailleurs été forcés. La présence au sein même de cette enceinte en dehors du temps scolaire d'individus ne serait pas, me dit-on, anecdotique, puisque conduisant parfois à des dégradations. Et dés lors la pose d'un système de vidéo surveillance dans les conditions su mentionnées mériterait pour cette raison aussi d'être réfléchie.

Au regard de ces éléments et conformément aux prérogatives liées à l'exercice de vos deux mandats, je vous invite à mettre en oeuvre tous vos moyens pour tenter de remédier aux difficultés ci avant exposées et concourir à la mise en sécurité des lieux mentionnés.

Je vous prie de croire, madame, en l'expression de ma très haute considération pour le devenir d'Hénin Beaumont et de ses habitants.

 

Patrick PIRET

 

 

 

04:26 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.