Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 25 juin 2015

Mal ficelé ?

C'est par un tweet de la VDN que l'on apprit que "le conseil régional a demandé le remboursement de la subvention 2013 d'HB la plage (opération initiée par l'ancienne majorité), le dossier étant mal ficelé." 

On s'étonnera qu'un dossier mal ficelé ait pu faire l'objet d'autant de soutiens financiers de la part de partenaires publics et privés parmi lesquels le Conseil Régional.

De sérieux doutes aussi quant au fait que les obligations de compte rendu d'exécution et d'évaluation relatifs à cette opération estivale n'aient pas été satisfaites pour ce qui relève de la période préalable à l'arrivée du FN en mairie.

Nous aimerions que les acteurs politiques auteurs ou visés par cette déclaration nous en dise davantage. 

 

Quoi qu'il en soit et puisque de dossier mal ficelé on nous parle, nous aimerions aussi nous enquérir auprès de monsieur Briois d'un sujet d'importance tant pour les deniers de la ville que pour les héninois domiciliés dans trois de ses quartiers : celui de "la politique de la ville", 

La politique de la ville consiste en un ensemble d'interventions notamment financières de l'Etat français visant à revaloriser certains quartiers urbains dits « sensibles » et à réduire les inégalités sociales entre territoires. Il s'agit donc d'une action interministérielle mais aussi partenariale avec les collectivités territoriales et leur partenaires, les entreprises, les habitants, et le secteur associatif, et notamment au niveau local.

Dans ce cadre, les communes exerce rôle de pilotage opérationnel et de garant de la prise en compte des réalités de proximité pour ce qui relève principalement du développement social et culturel, de la revitalisation économique, de l'emploi, de la rénovation urbaine et de l'amélioration du cadre de vie, de la sécurité, de la citoyenneté et de la prévention de la délinquance, et de la santé.

Hénin Beaumont compte 3 quartiers éligibles aux crédits de la politique de la ville pour peu que les besoins identifiés et les aides sollicitées soient, au regard des éléments ci avant présentés, justifiables et s'inscrivent à minima dans le respect des démarches administratives encadrant ces dernières.

Il s'agit des quartiers Macé - Darcy, Ponchelet - Kennedy, et de celui de la Zac Des Deux Villes. Il n'est nul besoin d'appartenir à l'élite pour admettre l'intérêt de développer en faveur de ses 3 quartier un programme d'action permettant de remédier aux difficultés rencontrées par ses habitants.

 

Monsieur le maire pourrait-il alors nous certifier :

1) de l'implication efficiente de la ville d'Hénin Beaumont au sein de cette politique interministérielle et partenariale ?

2) de la présentation aux financeurs de dossiers bien ficelés ?

3) du montant de l'effort engagé par la commune en faveur de ces quartier et de celui des aides perçues, tant par la ville que par les associations héninoises ?

 

D'avance, nous l'en remercions.

04:31 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.