Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 02 juin 2015

Du Pontet à Hénin Beaumont

 

10665234_448780151928042_2324329703808624681_n.jpg

 

Les résultats de l'élection municipale du Pontet ce dimanche sont malheureusement et à plus d'un titre riches d'enseignements et il pourrait être vivement conseillé d'en mesurer leur portée pour le devenir d'Hénin Beaumont et de ses habitants.

Toute situation locale dispose certes de ses propres caractéristiques (Le Pontet est notamment une ville du Vaucluse de 17 000 habitant) mais tout comme ici en mars 2014, de second tour au Pontet lors de ces municipales il n'y aura pas !

Tout comme ici, ce n'est pas tant le FN qui progresse mais les autres partis politiques qui incontestablement voient l'électorat se détourner d'eux (taux d'abstention de plus de 39% ; il était inférieur à 35% en 2014)

Que la seule posture dénonciatrice de propos ou actes jugés souvent à raison inacceptables ne sera pas suffisante pour espérer contrecarrer celle de la victimisation abusive adoptée par une majorité repliée sur sa politique de communication.

Nous notons aussi la seconde position lors de ce scrutin occupée par  une liste emmenée par un candidat sans étiquette.

A celles et ceux pour qui la tentation serait grande d'y voir au final la portée limitée d'une  démarche citoyenne et à contrario l'absolue nécessité de laisser aux appareils le soin de remédier à leurs multiples revers, nous n'aurions alors aucune difficulté en sus des points déjà évoqués, à faire valoir qu'à défaut de certitude absolue, nous disposons d'ici 2020 de 4 années pour donner l'élan et le rayonnement que nous semble mériter et justifier le projet que nous avons engagé et auquel nous invitons toutes les bonnes volontés à rejoindre et à contribuer.

Que nous n'entendons donc pas pavoiser durant ce temps et que ces 4 années sont aussi comme nous n'avons pas manquer de le faire savoir depuis plusieurs mois, le signe manifeste pour chacun de ne pas tarder pour acter une stratégie commune ou distincte. Tous les éléments sont d'ores et déjà connus et penser qu'opérer un choix sera plus aisé à l'approche de 2020 relève au mieux de l'illusion ou de la naïveté.

A qui souhaite mettre à profit ces 4 années pour se saisir d'un prétendu leadership, comme certains aiment à se saisir de la tête d'un parti, il peut être rappelé que la stratégie du président des Républicains visant avant toute chose à écarter au sein de son propre camp quelques concurrents portés plus favorablement  par l'opinion, et ce dans l'espoir d'attirer par la suite les bonnes grâces de cette dernière, apparaît pour le moins fort risquée et dangereuse.

Et qu'il en est de même ici : l'objectif n'étant pas de convaincre des sympathisants d'ores et déjà convaincus mais de susciter et de mériter l'intérêt et la confiance des héninois(e)s et beaumontois(e)s qui depuis plusieurs mois se sont détournés, et de différentes façons, de la vie politique locale, notamment !

 

04:28 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.