Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 30 mai 2015

Un an après, où en sommes nous ?

 

10665234_448780151928042_2324329703808624681_n.jpg

 

C'était en juin 2014. L'idée d'envisager un autrement prenait forme. Un an après, où en sommes nous ?

 

Entre un FN qui n'en finit pas de laver son linge sale de famille, une UMP nationale plus enclin manifestement à s'auto baptiser "républicains" dans l'espoir d'une nouvelle virginité, une EELV que certains médias annoncent au bord de l'implosion et les péripéties d'un PS, en quête dans le Nord-Pas-De-Calais d'une liste pour les prochaines régionales (et qui à défaut de convenir à tous semble surtout viser à ne fâcher personne), difficile pour les abstentionnismes de ne pas trouver matière à le demeurer et pour de nombreux électeurs de résister à la tentation de rejoindre le clan de ces derniers.

Et pour nous d'ores et déjà de s'interroger aussi s'il en ira des régionales comme des présidentielles de 2017 ou bien encore des prochaines municipales à Hénin Beaumont.

C'est parce que nous désirons qu'il n'en soit pas ainsi pour notre ville que nous avons engagé, conformément à ce que nous avions annoncé, une "tournée" des instances politiques locales.

L'objet de cette initiative n'est bien évidemment pas de faire allégeance au plus offrant mais bel et bien et au contraire d'inviter chacune des parties à débattre de la situation actuelle et de son devenir.

Nous estimons en effet qu'il du devoir de tous d'afficher très clairement ses intentions pour 2020, ce que nous ne manquerons pas, pour ce qui nous concerne, de faire  avant la fin de cette année.

Et pour nous dés aujourd'hui la possibilité de réaffirmer que les membres d'Hénin Beaumont Action ont pour seul objectif l'avenir de la commune, et qu'il n'entendent donc en aucune façon être dépendants des stratégies de celles et de ceux qui prioritairement œuvreraient à l'intérêt d'un parti ou bien encore ambitionneraient un destin.

Nous ne savons que trop bien ce à quoi ces stratégies ont ici conduit ; ce n'est pour nous plus entendable, ni même acceptable.

Qu'il nous soit en effet permis de vouloir faire valoir nos compétences, notre expertise d'usage, issues de nos expériences professionnelles ou bien encore associatives, de notre connaissance de la ville et de ses habitants, de notre volonté d'agir dans le seul intérêt du bien commun.

D'ores et déjà nous œuvrons à la définition d'un projet de territoire.

Un projet que l'on entend nourrir au gré de nos rencontres et de nos échanges durant les 5 prochaines années. Un projet pour lequel bien évidemment nous aurons besoin de toutes les bonnes volontés.

Parce que si nous ne doutons pas de nos capacités, nous ne savons également que trop bien que rien de durable ne pourra s'envisager sans les héninois(e)s et beaumontois(e)s et parmi eux les femmes et les hommes qui tout comme nous ne peuvent se faire à l'idée d'un second mandat de Steeve Briois, et qui pourtant ne trouvent pas dans la composition et l'organisation actuelle de l'opposition municipale matière à espérer le changement souhaité car indispensable.

 

03:33 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

vendredi, 29 mai 2015

Au programme de votre week-end

11269876_903333376375418_1694609_n.jpg

11263213_903333403042082_617490933_n.jpg

11356211_903333453042077_1732600285_n.jpg

04:06 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

jeudi, 28 mai 2015

Ces repères auxquels nous sommes tant attachés.

image.jpgL'entrée au Panthéon de Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Germaine Tillion, Jean Zay et Pierre Brosselette représente une opportunité de se souvenir de toutes les femmes et de tous les hommes à qui aujourd'hui encore nous devons, et malgré les réelles difficultés rencontrées au quotidien par nombre de français, ces repères indispensables pour espérer en un avenir meilleur et agir en conséquence.

Ce sont ces repères qui s'ils venaient à disparaître nous menaceraient plus fortement encore  du risque de "dislocation sociale" tel que l'analyse si justement  Jean Paul Delevoye, ce « moment de crispation et de rupture potentielle de notre société ». Une société dans laquelle celui qui fut médiateur de le république reconnaît que « la parole politique ne porte plus ».

Ce sont aussi probablement ces mêmes repères qui amenèrent durant la guerre Germaine Tillion à adressé ce courrier au tribunal allemand (http://m.huffpost.com/fr/entry/7441022) mais aussi Émilienne Mopty à prendre la tête des manifestantes lors de la grève des mineurs à Hénin Liétard puis à entrer en résistance  avant d'être arrêtée et décapitée à l'âge de trente-cinq ans.

Nous serions sans conteste grotesques de vouloir nous comparer à ces différentes figures de la résistance, mais pour autant, ce sont également ces repères qui nous invitent au sein d'Hénin Beaumont Action à agir. 

Vous pouvez en être assuré.

04:43 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

mercredi, 27 mai 2015

Nos quartiers ont du talent. Assurément !

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

05:30 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

mardi, 26 mai 2015

Ce fut aussi un WE de marchés aux puces

DSC_1529.JPG

APLE de St Louis et de Ste Jeanne d'Arc

DSC_1539.JPG

DSC_1541.JPG

DSC_1543.JPG

DSC_1540.JPG

DSC_1547.JPG

DSC_1549.JPG

Association du Champs de l'Abbaye

DSC_1544.JPG

04:21 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

lundi, 25 mai 2015

Championnat de France de fleuret Junior individuel et par équipe

Une organisation à la hauteur de l'événement signée le cercle d'escrime héninois

DSC_1540.JPG

DSC_1547.JPG

DSC_1559.JPG

DSC_1574.JPG

11223504_699890176803484_5844675175850234875_n.jpg

DSC_1617.JPG

DSC_1670.JPG

DSC_1601.JPG

10968467_699890970136738_6912540290679195112_n.jpg

DSC_1580.JPG

11350515_699891130136722_6060141946164458514_n.jpg

04:57 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

samedi, 23 mai 2015

Alors oui monsieur Briois, parlons d'homosexualité ! Notamment !

Vous avez cru bon d'engager une procédure judiciaire à l'encontre d'Octave Nitkowski à qui vous reprochez un livre dans lequel dit-on dans la presse est révélé votre homosexualité.

Et de lire de-ci de-là plusieurs commentaires de vos supporters affirmant comprendre votre démarche et arguant en outre que cette orientation ne peut relever d'un déterminisme qui viendrait selon, chez les uns comme chez les autres, expliquer leurs options politique.

L'argument est recevable mais il n'en constitue pas moins un échappatoire qui ne peut justifier les silences dont certains politiques aiment à se prévaloir pour ne point répondre à des sujets de société.

Nous avions fait le choix à Hénin Beaumont Action de vous interpeller sur ces dits sujets, parce que nous estimions et continuons de penser qu'il est de notre droit voire de notre devoir de dénoncer toutes les formes d'hypocrisie politique et dont on sait ce à quoi à Hénin Beaumont elles ont pu conduire.

Alors, oui monsieur Briois, parlons d'homosexualité !

De celle ayant trait au mariage pour tous ou bien encore à l'adoption d'enfants par les couples de femmes ou d'hommes, de celle qui a tant divisé y compris dans vos propres rangs.

De celle qui conduit des milliers de français à être victime dans leur quotidienneté de discrimination voire parfois d'agression.

Et de vous demander, monsieur Briois, ce qu'il en est sur ces sujets de votre position.

Vos divisions internes sur ces questions ne sont-elles pas une raison valable et supplémentaire pour vous faire part aux héninois et beaumontois de votre opinion en la matière.

N'est ce pas là aussi ce que ce doit être la politique : la transparence de ses convictions et des choix qui en découlent ?

Le dire ainsi, monsieur Briois ce n'est nullement rechercher l’instrumentalisation de votre vie pour vous placer - et pour reprendre les propos de votre avocat rapportés dans la VDN - "dans une minorité à laquelle vous n'avez jamais entendu être assimilé."

Chacun appréciera comme il l'entend, et au grès de sa sensibilité, la visée d'une telle formulation.

Parce que fondamentalement, nous nous contrefichons de votre vie privée et qu'il en va bien évidemment fort différemment de vos réactions politiques, dussent-elles n'avoir que pour unique vocation à servir d'écran de fumée.

Il en est de l'homosexualité comme de la laïcité, et de toutes autres problématiques sur lesquelles l'action politique peut porter.

Parlons donc de vos actions en matière de lutte contre la délinquance, de vos choix budgétaires qui ne manqueront pas d'impacter le quotidien des héninois et des beaumontois ainsi que le devenir de leurs enfants.

Parlons ainsi de l'offre de soins sur notre commune , de la situation des établissements hospitaliers. Nous faudra t-il attendre la prochaine séance du conseil municipal pour que du chapeau sorte une motion alors que d'ores et déjà nous savons ce qu'il en est de l'intérêt de ces textes à fort potentiel démagogique et qui  n'engage bien évidemment strictement à rien.

Et si d'aventure vous souhaitez débattre sur l'instrumentalisation des individus, alors sans doute pourriez-vous  nous parler du procédé employé par M. Robert Ménard - maire de Béziers élu avec le soutien de votre parti - visant à faire d'une jeune chanteuse et comédienne  héninoise une "Lolita de souche".

Ou bien, nous faudra t-il "espérer" la publication d'un livre sur vos goûts personnels en matière de culture cinématographique ?

Alors oui, monsieur Briois, parlons d'homosexualité ! Notamment !

Patrick PIRET

 

 

 

 

 

04:55 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

vendredi, 22 mai 2015

Au programme de votre week-end

image.jpg

04:18 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

jeudi, 21 mai 2015

Lettre ouverte à M. Sulzer en réponse à sa tribune dans le Divercité N°74 de mai 2015

J'aimerais, M. Sulzer, si vous le voulez bien revenir sur les arguments que vous utilisez dans votre tribune.

 

- Si il est vrai que les scores du FN semble être plus forts lors de ces élections Départementales que lors des dernières municipales, c'est en grande partie du à la plus forte abstention.

Votre score en terme de nombre de voix étant resté assez stable sur la ville d'Hénin-Beaumont par exemple.

 

 - Lorsque vous semblez vouloir donner des leçons de démocratie au Conseil Communautaire, n'est-ce pas un peu l'hôpital qui se moque de la Charité quand on voit le comportement de la majorité à laquelle vous appartenez avec votre opposition municipale, notamment lors des conseils municipaux ou de la dernière parution du "Hénin Beaumont c'est vous" qui a vu la suppression de la tribune de vos adversaires ?

Comportement qui, dans une ville étant censée représenter la bonne tenue de votre parti lorsqu'il est au pouvoir, me pousse à me poser des questions sur les libertés que vous laisseriez à vos opposants si par malheur vous arriviez aux plus hautes responsabilités.

Je tiens à vous rappeler que la démocratie s'appuie sur le suffrage universel direct à la majorité absolue. Les représentants des communes de l'Agglomération d'Hénin-Carvin étant majoritairement extérieurs à votre courant de pensée, il est normal que le scrutin ait tourné à votre défaveur...

 

Vouloir que ce soit différent, n'est ce pas là par contre, un vrai déni de démocratie ? N'est ce pas d'ailleurs pour cela que votre parti à "hurlé aux loups" lorsque Nicolas Sarkozy a valider le dernier accord européen que les français avaient rejeté par référendum ?

 

 

- Concernant maintenant la composition de votre groupe au sein du Conseil Communautaire, je suis assez surpris que le FN, pourtant fervent défenseur du non cumul des mandats, puisse avoir autant de "cumulards"...

En ce sens, vous pourriez effectivement vous targuer d'être un parti comme les autres, adepte du "faites ce que je dis mais pas ce que je fais"... comme sur d'autres sujets d'ailleurs tel le "parachutage" d'hommes politiques dans certaines circonscriptions.

 

 

 

Démocratiquement,

 

Un citoyen héninois

 

 


 

 

02:50 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

mercredi, 20 mai 2015

Hénin Beaumont village.

Les français seraient, selon le géographe Philippe Estèbe, englués dans le «récit enchanté du village» alors même que les réformes territoriales avancent à grand pas.

 

Ce n'est pas surprenant lorsque des décennies de politiques se sont construites sur l'idée d'une égalité territoriale possible, d'accès pour tous aux mêmes services.

Force est de constater que les résultats obtenus ne sont pas à la hauteur des ambitions et des attentes.

 

Il en est ainsi notamment du sentiment d'abandon que peuvent ressentir et exprimer les habitants des zones rurales.

 

Et si d'aventure cette notion d'égalité ne peut garantir l'efficience recherchée, sans doute serait-il utile d'agir sur la base d'une solidarité territoriale, où chacune des parties viendraient s'inscrire dans une dynamique d'échanges, profitables à tous.

 

Henin-Beaumont_10.gif

Cela vaudrait notamment pour la ville d'Hénin Beaumont.

 

La tentation peut être forte d'appréhender la commune comme une collectivité d'importance en capacité de réclamer son dû et son lustre d'antan.

C'est manifestement le choix qui semble être celui du FN.

 

C'est oublier que depuis 1945, la notion de frontière et de distance ont dans nos quotidiennetés considérablement évolué, à tel point que la proximité lilloise et arrageoise, le poids démographique conséquent du bassin minier font désormais d'Hénin Beaumont un village. Un village mais qui est cependant confronté à des difficultés semblables à celles rencontrées dans les métropoles (chômage, santé, délinquance, etc.).

 

Mais à la différence de ces dernières, Hénin Beaumont ne dispose pas et ne pourra seule disposer des leviers suffisant pour espérer les affronter efficacement.

Un village qui avec l'élection du FN en mars 2014 et après les mandatures de Gérard Dalongeville est devenu un village en outre replié sur lui-même.

 

Il n'est pourtant ici nul Astérix et nulle potion magique, mais tout au plus les éléments d'une illusion entretenue à grand coups de communication et de festivités. Panem et circenses !

 

Hénin Beaumont est isolée et elle le restera tant qu'une dynamique de solidarité territoriale, d'échanges et donc de rapprochement ne sera pas initiée.

Hénin Beaumont paiera très cher son immobilisme et son autarcie.

 

Et il n'est nul besoin de passer la frontière pour convenir que chaque année qui passe ne fera qu'accroître le retard important qu'elle compte déjà sur ses homologues voisines.

03:38 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |