Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 30 mai 2015

Un an après, où en sommes nous ?

 

10665234_448780151928042_2324329703808624681_n.jpg

 

C'était en juin 2014. L'idée d'envisager un autrement prenait forme. Un an après, où en sommes nous ?

 

Entre un FN qui n'en finit pas de laver son linge sale de famille, une UMP nationale plus enclin manifestement à s'auto baptiser "républicains" dans l'espoir d'une nouvelle virginité, une EELV que certains médias annoncent au bord de l'implosion et les péripéties d'un PS, en quête dans le Nord-Pas-De-Calais d'une liste pour les prochaines régionales (et qui à défaut de convenir à tous semble surtout viser à ne fâcher personne), difficile pour les abstentionnismes de ne pas trouver matière à le demeurer et pour de nombreux électeurs de résister à la tentation de rejoindre le clan de ces derniers.

Et pour nous d'ores et déjà de s'interroger aussi s'il en ira des régionales comme des présidentielles de 2017 ou bien encore des prochaines municipales à Hénin Beaumont.

C'est parce que nous désirons qu'il n'en soit pas ainsi pour notre ville que nous avons engagé, conformément à ce que nous avions annoncé, une "tournée" des instances politiques locales.

L'objet de cette initiative n'est bien évidemment pas de faire allégeance au plus offrant mais bel et bien et au contraire d'inviter chacune des parties à débattre de la situation actuelle et de son devenir.

Nous estimons en effet qu'il du devoir de tous d'afficher très clairement ses intentions pour 2020, ce que nous ne manquerons pas, pour ce qui nous concerne, de faire  avant la fin de cette année.

Et pour nous dés aujourd'hui la possibilité de réaffirmer que les membres d'Hénin Beaumont Action ont pour seul objectif l'avenir de la commune, et qu'il n'entendent donc en aucune façon être dépendants des stratégies de celles et de ceux qui prioritairement œuvreraient à l'intérêt d'un parti ou bien encore ambitionneraient un destin.

Nous ne savons que trop bien ce à quoi ces stratégies ont ici conduit ; ce n'est pour nous plus entendable, ni même acceptable.

Qu'il nous soit en effet permis de vouloir faire valoir nos compétences, notre expertise d'usage, issues de nos expériences professionnelles ou bien encore associatives, de notre connaissance de la ville et de ses habitants, de notre volonté d'agir dans le seul intérêt du bien commun.

D'ores et déjà nous œuvrons à la définition d'un projet de territoire.

Un projet que l'on entend nourrir au gré de nos rencontres et de nos échanges durant les 5 prochaines années. Un projet pour lequel bien évidemment nous aurons besoin de toutes les bonnes volontés.

Parce que si nous ne doutons pas de nos capacités, nous ne savons également que trop bien que rien de durable ne pourra s'envisager sans les héninois(e)s et beaumontois(e)s et parmi eux les femmes et les hommes qui tout comme nous ne peuvent se faire à l'idée d'un second mandat de Steeve Briois, et qui pourtant ne trouvent pas dans la composition et l'organisation actuelle de l'opposition municipale matière à espérer le changement souhaité car indispensable.

 

03:33 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.