Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 28 mai 2015

Ces repères auxquels nous sommes tant attachés.

image.jpgL'entrée au Panthéon de Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Germaine Tillion, Jean Zay et Pierre Brosselette représente une opportunité de se souvenir de toutes les femmes et de tous les hommes à qui aujourd'hui encore nous devons, et malgré les réelles difficultés rencontrées au quotidien par nombre de français, ces repères indispensables pour espérer en un avenir meilleur et agir en conséquence.

Ce sont ces repères qui s'ils venaient à disparaître nous menaceraient plus fortement encore  du risque de "dislocation sociale" tel que l'analyse si justement  Jean Paul Delevoye, ce « moment de crispation et de rupture potentielle de notre société ». Une société dans laquelle celui qui fut médiateur de le république reconnaît que « la parole politique ne porte plus ».

Ce sont aussi probablement ces mêmes repères qui amenèrent durant la guerre Germaine Tillion à adressé ce courrier au tribunal allemand (http://m.huffpost.com/fr/entry/7441022) mais aussi Émilienne Mopty à prendre la tête des manifestantes lors de la grève des mineurs à Hénin Liétard puis à entrer en résistance  avant d'être arrêtée et décapitée à l'âge de trente-cinq ans.

Nous serions sans conteste grotesques de vouloir nous comparer à ces différentes figures de la résistance, mais pour autant, ce sont également ces repères qui nous invitent au sein d'Hénin Beaumont Action à agir. 

Vous pouvez en être assuré.

04:43 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.