Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 06 mai 2015

Un silence collectif difficilement compréhensible.

Alors certes, il n'y avait sans doute pas de place pour tous et toutes.

Et nous eûmes donc droit à Christopher Schruzek et Marine Le Pen en 1ère ligne pour leur défilé du 1er mai.

Non loin de la tribune sur laquelle Jean Marie Le Pen vint rappeler à sa fille que manifestement la vie (même en politique) n'est pas un long fleuve tranquille, le quartier VIP (le peuple c'est nous...) au sein duquel on y retrouva - en se référant aux images - cette fois, aux côtés de Bruno Golnisch, l'adjoint aux finances héninois, Jean Richard Sulzer.

Probable que Steeve Briois, Bruno Bilde,  Aurélia Beigneux et Maryse Poulain ne devaient guère être très loin du « spectacle » offert.

policiers.jpgVoilà qui les places tous les six en excellente position pour réagir aux faits inacceptables de ce 1er mais place de l'Opéra, à mettre au crédit du service d'ordre mais aussi de cadres et militants frontistes  : http://www.canalplus.fr/c-emissions/c-le-petit-journal/pid6515-le-petit-journal.html?vid=1258816

 

Difficile de ne pas imaginer qu'elles auraient pu être en effet leurs déclarations si ces mêmes débordements et faits de violence s'étaient produits dans le cadre d'une organisation ne relevant pas du parti frontiste à Hénin Beaumont.

04:35 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.