Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 28 avril 2015

Et vous pensiez qu'on avait touché le fond ?

Chacun sait désormais tout l'intérêt qu'il peut y avoir à ne pas se rendre ou siéger au conseil municipal héninois. Il n'y manque que les crachats et les gants de boxe pour convenir qu'en matière de médiocrité il serait difficile d'imaginer de plus hauts sommets.

Ce cirque au sein duquel Steeve Briois semble se délecter de la clameur de ses supporters n'a aucun intérêt, sauf pour qui s'y rend dans le but d'en sortir avec sa petite phrase susceptible de lui assurer le buzz médiatique du lendemain.

Nous pensions avoir vu le pire de ce que la médiocrité en politique peut engendrer. C'était manifestement sans compter sur ce que l'imagination humaine peut parfois produire.

Celle d'un maire s'en allant reprocher à une élue de l'opposition de se jeter sur le buffet,  celui offert lors d'une réception organisée en l'honneur d'une délégation venue de Herne (ville allemande avec laquelle Hénin Beaumont est jumelée).

C'est vrai que la photo témoin donne de l'élue en question  l'image d'une goinfre ... et c'est pourquoi nous avons décidé de ne pas vous exposer à l'horreur d'un tel cliché ...

J'invite donc Steeve Briois à prévoir désormais 2 options pour l'organisation de ses prochaines réceptions.

À droite un buffet pour les cartés (mais à jour de cotisation, question d'économie) à gauche une auge pour les pestiférés.

 

Qu'il ne se soucie pas de nous. Nous n'opterons pour aucune de ces options ; nous ne manquerons pas en revanche de venir avec nos gamelles, nos paquets de chips " et de quoi se désaltérer, le tout à partager sur le perron de la mairie avec celles et ceux de la caste des indésirables. La liste pourrait être longue, et de peur d'en oublier, nous n'en citerons aucun (ils se reconnaîtront sûrement).

S'il faut en arriver à de telles inepties pour dénoncer les agissements de la majorité frontiste, affirmer notamment que l'augmentation des dépenses consacrées au chapitre  "fêtes et cérémonies" votées par Steeve Briois est pour nous injustifiable, nous le ferons.

 

Sinon pour qui souhaite parler autre chose que cahouettes et bretzels, il y a le terril 85. À suivre.

 

05:54 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.