Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 27 avril 2015

Journée nationale du souvenir de la déportation : la métamorphose de Bruno Bilde ?

Bruno Bilde s'est "revendiqué" ce 26 avril comme le petit fils d'un déporté. S'il en eut été ainsi et aussi pour moi, je ne doute pas que pour autant nous aurions eu tous les deux des engagements tout aussi différents de ceux qui nous opposent depuis toujours.

Bruno Bilde n'est pas un nouvel adhérent du FN. Il ne peut ignorer les racines et l'historique de son parti.

J'ai pour ma part eu l'opportunité plus jeune d'aller visiter les camps de Dachau et Buchenwald, de bénéficier du témoignage d'anciens déportés qui eux ont vécu manifestement plus qu'un détail dans l'histoire qui fut la leur. 

Discours étonnant que celui de Bruno Bilde lors de cette journée nationale du souvenir de la  déportation.

Ce discours, d'autres que lui aurait pu le tenir sans craindre d'être pointer du doigt.

Manquait pour ma part le besoin de différencier patriotisme de nationalisme et un peu d'Europe, celle la même que le FN accuse de tant de maux sans jamais pour autant proposer ne serait ce qu'une alternative socio-économique crédible.

 

Un instant, le temps de son propos, je me suis donc pris à penser que Bruno Bilde avait démissionné du FN ou bien encore qu'il avait du réussir à faire exclure Jean-Marie Le Pen et tous "ses" pétainistes.

Que Steeve Briois avait du mettre sa nuit à profit, et remplis de remords, s'en était le matin allé suggérer à Bruno Bilde son discours. Que c'était là un moyen de s'excuser de son attitude vis à vis de la LDH et d'exprimer ses regrets pour avoir souhaité prendre un arrêté anti mendicité.

Pour tout dire, j'ai eu peur d'assister à la métamorphose politique de Bruno Bilde.

Fort heureusement, ce dernier me rassura fort vite lorsque sitôt son discours achevé, je cru percevoir un sourire adressé à Steeve Briois.

 

04:27 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.