Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 26 mars 2015

Communiqué de la section LDH d’Hénin-Carvin

Incendie à l’Hôtel de Ville d’Hénin-Beaumont : la LDH dénonce la malveillance mais récuse aussi toute tentative d’exploitation politicienne

 

La section LDH d’Hénin-Carvin dénonce avec force les actes malveillants perpétrés à l’Hôtel de Ville d’Hénin-Beaumont tant pour ce qui est du début d’incendie que pour les menaces de mort proférées à l’encontre du maire.

Comme elle l’avait déjà fait précédemment en d’autres circonstances, lorsque Monsieur Briois avait fait l’objet d’une agression, un soir,– affaire d’ailleurs jamais élucidée – elle souhaite que toute la lumière puisse être faite rapidement par les services de police et la justice sur le (s) auteur (s) de cet acte irresponsable.

Bien qu’opposé depuis toujours à l’idéologie du FN, elle tient à réaffirmer que le seul combat à mener est un combat politique. En agissant de la sorte, le (s) auteur (s) de ces actes qui contribuent à victimiser le FN à deux jours des élections rendent un bien mauvais service à ceux qui, comme la LDH, s’opposent démocratiquement mais avec détermination à l’extrême droite.

Elle appelle à faire preuve de la plus grande vigilance et récuse par avance toute tentative d’exploitation politicienne de ces événements.

 

Le 25 mars 2015

13:30 Publié dans Ligue des Droits de l'Homme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.