Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 25 mars 2015

Départementales à Hénin Beaumont : un 1er tour carnavalesque.

Les résultats de dimanche dernier sont bien évidemment favorables au  FN ; mais en aucune façon ils ne marquent une nouvelle progression de ce parti à Hénin Beaumont. 

Certes, Steeve Briois a tout loisir de pousser son cocorico de circonstance en nous parlant pourcentages et ainsi se mettre à l'unisson des déclarations d'une Marine Le Pen, qui le soir du 1er tour, affichait un large sourire, quoi que sembla t-il un peu crispé. 

Sans doute pouvait-elle en effet espérer bien davantage à la lecture de récents sondages.

Ce n'est pas un hasard si les tracts de ses représentants firent état de 73% d'habitants soit disant satisfaits par leur maire FN.  

Et pourtant, alors que l'abstention était beaucoup plus forte ce dimanche qu'au premier tour des municipales 2014, le Front national n'a très significativement reculé qu'à Béziers (total en baisse de 26%), et qu'à Hénin-Beaumont de -21% (source Libération).

Ce n'est pas anodin et ces éléments chiffrés viennent corroborer l'impression ressenti par plus d'un "carnavaleux" héninois samedi dernier. 

DSC_1461.JPG

Nul doute que ceux qui ont activement participé ont pris du plaisir, et c'est tant mieux.

Force fut toutefois de constater,  que nonobstant les troupes et compagnies "invitées" pour l'occasion, il y avait dans les rangs du défilé et sur les bas côtés moins d'héninois et de beaumontois que  ce que l'édition précédente pouvait en compter. 

Les plus sceptiques pourront toujours faire état des conditions météorologiques pour s'en aller par ailleurs justifier le budget mobilisé en 2015 (plus de 30 000 €), le double de celui qui apparemment fut l'année dernière consacré à cette manifestation.

Un montant annoncé qui pourrait en outre être bien en deçà des coûts réellement occasionnés, et dont il est peu probable d'en trouver trace dans les comptes de campagne de 2 candidats frontistes aux départementales, par ailleurs adjoints de Steeve Briois et présents au sein même du cortège . 

Ce n'est pas tant qu'il nous faille se réjouir ou même tenter de nous rassurer. Mais il y a là un message très clair qu'il convient de relayer et notamment auprès de celles et de ceux pour qui 2020 ne pourrait échapper à la fatalité d'une seconde victoire frontiste à Hénin Beaumont.

Gageons en effet que d'ici là, la Voix du Nord pourrait elle aussi faire l'objet de nombreuses et nouvelles remontrances totalement disproportionnées et déplacées  de la part d'une majorité frontiste en mal d'inspiration pour s'expliquer sur l'absence de résultats dans nombre de domaines qui font la quotidienneté des héninois et beaumontois.

04:05 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.