Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 13 février 2015

Steeve Briois est tombé bien bas

Certes, l'exercice est très aisé.

Détourner un écrit du FN pour promouvoir l'inverse du message délivré par ses représentants.

Si l'exercice est aisé, c'est avant tout parce que la pauvreté de leur exposé le permet. 

Dernier exemple en date, l'écrit publié ce jeudi sur le blog de Steeve Briois.

L'obsession de sa plume nous permet d'évoquer que c'est bien in fine le FN qui est pris la main dans le sac.

 

Ce jeudi matin, Steeve Briois nous fait - de nouveau - son numéro de Calimero outragé. Tout porte à croire que si Pascal Wallart, journaliste à la VDN, apparaît de nouveau dans les colonnes du blog fontiste, c’est avant tout pour une histoire de génuflexion. Le manque provoque parfois des crises aiguës. 

Pourtant depuis des semaines,  Steeve Briois pourrait s'enquérir de toute l’actualité traitée dans la VDN.

Étrangement, le "vrai maire de tous les Héninois du pays" semblerait nous inviter à boycotter le quotidien.

De crainte de voir "ses" électeurs s'informer ? 

Steeve Brions n'a manifestement pas apprécié que l'on y parle notamment "maçonnerie".

Lui préfère relayer  les déclarations de Marine Le Pen qui ne cesse de nous dire tout le bien qu'elle pense de son UMPS.

Et pendant ce temps, la ville avance...

 

image.jpg

 

En l'espace de quelques jours, Steeve Briois ou plus probablement son adjoint à la communication se complait à tirer à boulet rouge sur la VDN Hénin Beaumont et son responsable d'agence.

Cet acharnement est d'une telle médiocrité que l'on peut se demander s'il relève de la réaction politique ou du ressenti personnel d'un individu confronté à son incapacité à supporter la moindre contrariété.

Ceci est d'autant plus ubuesque  que les griefs dont il se prévaut pour se justifier n'ont eux strictement rien d'extraordinaires.

C'est pourquoi Il est nécessaire de soutenir l'équipe de la VDN Hénin Beaumont ; il est d'ailleurs sur ce point et localement quelques retards à l'allumage difficilement compréhensibles. 

Si d'aventure cet acharnement venait à provoquer un départ - je n'ose pour ma part y croire - il en irait alors non seulement d'une invitation lancée aux représentants du FN à poursuivre sur la voie de tels agissements (sur Hénin Beaumont comme ailleurs), mais aussi et très simplement d'une remise au cause du droit pour chacun ici de penser, de dire, d'écrire différemment.  

 

En plus de 8 ans d'engagement, je n'avais jamais vu la politique tomber aussi bas à Hénin Beaumont. C'est dire ...

 

04:27 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.