Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 04 février 2015

Hénin-Beaumont: Saverio Maldonato, médecin hyperactif, a reposé définitivement son tensiomètre

 

image.jpg

Un homme à multiples façettes...

Un personnage haut en couleurs que Saverio Maldonato qui, toute sa carrière durant, a toujours cultivé sa différence et tracé sa route avec un franc parler, peu politiquement correct. Véritable médecin de proximité à tendance hyperactif, il vient de reposer définitivement son tensiomètre..

On ne sort jamais indemne d’une rencontre avec Saverio Maldonato, cet homme qui ne se donne pas à connaître facilement et dont la personnalité a autant de facettes... que son sourire a de fossettes. Volubile, enthousiaste, boute-en-train, provocateur, gros bûcheur, sanguin mais surtout passionné, il est tout ça à la fois, riche de ses contradictions et de ce côté « empêcheur de tourner en rond » qui ne lui a pas fait que des amis ! Lui qui a la passion pour sa ville chevillée au corps et au cœur, a ausculté avec autant d’attention les Héninois que les finances de la ville. 

Car s’il fut médecin avant tout (le passé étant de rigueur depuis quelques semaines et l’entrée officielle de M. Maldonato dans la carrière de retraité), il fut également, jusqu’à l’entame des années 2000, un pion précieux sur l’échiquier municipal. Le docteur Maldonato, ils furent plusieurs générations à fréquenter sa salle d’attente rue Salengro (à ses débuts en 1976, son cabinet était installé dans le salon familial !) puis rue Loubet. Généraliste, l’Héninois était également un pneumologue et allergologue reconnu, spécialiste de l’artériosclérose, son cursus incluant également deux ans de médecine légale et un de cardiologie.

 

« Huit sur vingt-huit à assurer les gardes ! »

Également médecin des mines et conseiller ordinal suppléant, l’homme a eu, toute sa vie professionnelle durant, une envie quasi-boulimique de se rendre utile partout où il le pouvait, par exemple en devenant médecin Conseil auprès de Pôle Emploi ou expert au Comité médical départemental. N’en jetez plus, la cour est pleine !

 Un médecin loin de se claquemurer dans un confort de notable puisqu’il est fier d’expliquer avoir assuré les gardes jusqu’à l’âge de 58 ans, rappelant en guise de pied de nez à ses collègues moins altruistes « que sur 28 médecins à Hénin-Beaumont, nous n’étions un temps que 8 à assurer ces gardes ! » Lui qui refusa, il y a 25 ans de ça, un paisible poste de médecin-chef à la COTOREP est resté jusqu’au bout sur le terrain.

Même si sa santé en a souffert, il n’a jamais cessé d’être ce toubib affectif qu’on venait également voir pour ses trésors d’empathie : « Moi, vous savez, quand un malade pleure dans mes bras, je ne peux pas faire autrement que pleurer avec lui ! ».

Découvrez la suite de ce portrait sur http://m.lavoixdunord.fr/region/henin-beaumont-saverio-maldonato-medecin-hyperactif-a-ia34b54038n2638700

 

04:47 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.