Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 26 janvier 2015

Vœux municipaux : l'auto satisfaction pour unique bilan et seules perspectives !

image.jpg

Alors certes, il aura été permis d'apprécier le récital donné par la chorale des mineurs polonais de Douai.

Pour le reste, la 1ère cérémonie des vœux de Steeve Briois fut conforme à tout ce qu'on pouvait en attendre : un meeting politique à la sauce made in FN et une organisation tout pour la gloire du 1er magistrat. 

Ce n'est pas en soit ni surprenant, ni nouveau, mais pour autant cela demeure toujours aussi critiquable.

Une méthode en creux où l'objectif est de dénigrer l'opposition et de sur jour sa partition et pour ce faire s'attribuer tous les mérites.

Ainsi Steeve Briois ira notamment s'enorgueillir des travaux effectués dans les écoles Pantigny et Michelet qui furent pourtant conçus et lancés sous la mandature de son prédécesseur.

Beaucoup plus discutable cette sempiternelle habitude à dénigrer en recourant aux sous entendus les plus pernicieux. 

Attitude déplorable non seulement parce que Steeve Briois se sait à l'abri de toutes les réponses que devraient pourtant être en droit d'apporter immédiatement les personnes ainsi incriminées mais aussi parce les montagnes annoncées devraient accouchées, d'une souIs.

De même Steeve Briois tiendra t'il a évoquer toutes les manifestations que "Nous" (sous entendu la majorité actuelle) avons organisé témoignant ainsi de ce que Hénin Beaumont Action  dénonce depuis plusieurs mois : une volonté délibérée d'avoir la main mise sur les associations. 

Et c'est sur la base de son monologue que Steeve Briois s'en ira inviter chacun à s'habituer pour de très nombreuses années à le voir occuper le fauteuil de maire.

Vanité puérile qui en dit beaucoup de l'autosatisfaction d'une majorité qui aimerait sans doute ne plus avoir au bout de 10 petits mois seulement de compte à rendre au suffrage universel.

Pêché d'orgueil qui conduira Steeve Briois à faire état des économies qui ont selon lui été réalisées (et qu'il chiffre à 248 000 €), à évoquer certaines dépenses d'un montant bien plus conséquent que lesdites économies, à en oublier d'autres (qu'en est-il par exemple de celles liées aux projets de création et de réhabilitation d'équipements sportifs dont il ne fut hier question ?) et donc à confirmer les craintes très sérieuses qu'il est de notre devoir d'avoir de nouveau quant au devenir financier de notre ville.

10 mois, c'est aussi le temps pour Steeve Briois faire des aveux : ceux de son impuissance réelle à agir efficacement contre l'insécurité et le chômage. 

Oubliés déjà  les promesses de campagne et les slogans tapageurs auxquels le FN aiment depuis tant d'années  recourir pour séduire l'électorat. 

Et de rejeter la responsabilité de son impuissance sur l'Etat, comme si celui-ci avait vu ses compétences en la matière évoluer ces derniers temps. 

Que Steeve Briois désirerait prendre les Héninois et Beaumontois pour des imbéciles qu'il n'aurait nul besoin de s'y prendre autrement.

C'est tout le bien fondé de la démarche engagée par Hénin Beaumont Action qui ce dimanche matin à été confortée.

Parce qu'au delà de ce que tous les démocrates et républicains ont pu lors de ces vœux ressentir, ce socle qui aurait dû faire ciment pour le moins depuis 2008, au delà des provocations politiciennes qui dans ce bassin minier relève du fait culturel, des incohérences qui ce dimanche matin se sont de nouveau manifestées, de l'autosatisfaction marque de fabrique d'une majorité qui n'est pas aussi sereine que ce qu'elle aime à dire, c'est aussi une méthode, celle du bulldozer, et des résultats qui pour le moins n'ont rien d'exceptionnels qu'il a été permis d'observer.

Gageons qu'en 2016, il en faudra bien plus à Steeve Briois pour réussir à convaincre qu'Hénin Beaumont est autre chose que le laboratoire des ambitions d'une Marine Le Pen venue aux vœux de son maire préfère, probablement pour oublier les profondes divergences qui actuellement secouent le FN et mettent à mal son leadership. 

 

04:32 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.