Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 22 janvier 2015

Steeve Briois est-il toujours membre du FN ?

Très bon article que celui d'Octave Nitkowski publié dans le Huffingtonpost (http://www.huffingtonpost.fr/octave-nitkowski/islam-front-national_b_6505278.html). 

Il s'inscrit dans la droite ligne de ce que depuis plusieurs mois je dénonce, au "risque" parfois de me faire reprocher mes illustractions des multiples incohérences propres au FN de Steeve Briois.

Ces incohérences ne sont pas le fruit d'interprétations politiciennes excessives qui viseraient à faire feu de tout bois. Je ne suis en effet en aucune façon responsable de l'actualité du parti frontiste. 

Et c'est bien cette actualité qui rend inutile pour l'opposant que je suis de recourir aux méthodes - que je n'ai par ailleurs jamais cessé de condamner - usitées par le FN et particulièrement à Hénin Beaumont. 

image.jpgEn tentant de séduire à tout va par le biais de déclarations affirmant bien souvent et dans le même temps tout et son contraire, le FN non seulement s'ostracise progressivement mais aussi, son arme fétiche qu'est la victimisation ne peut désormais plus dissimuler les sérieuses divergences tant sur le fond que sur la forme qui en son sein existent. 

L'affrontement entre Marine et Marion Le Pen prend chaque jour davantage corps et le patriarche s'en donne à coeur joie. 

Je suis de ceux qui estime que Jean Marie Le Pen ne dispose désormais plus que d'un pouvoir de nuisance dans la maison mère, et que s'il convient encore de réagir à ses dérapages ce n'est pas tant pour lui le combattre mais pour réagir à la teneur nauséabonde de ses provocations qui ne sont aujourd'hui que très rarement dénoncés par les dirigeants du FN ou lorsqu'elles le sont, par une partie de ces derniers et sur le bout des lèvres. Le président d'honneur peut manifestement dormir sur ses deux oreilles, son au revoir de la scène politique aura probablement le goût de l'adieu.

Plus que jamais, la fracture provoquée par l'approche dédiabolisation voulue par la N°1 des frontistes est profonde et sérieuse.

Et c'est parce qu'elle l'est que Steeve Briois devra faire un choix. 

A vouloir insidieusement ou non ménager la chèvre et le chou, les électeurs auront prochainement l'occasion de s'interroger sur la sincérité de ce que furent ses prises de position d'avant son élection de mars dernier sur des sujets ayant trait notamment à l'immigration, à l'insécurité, ou bien encore au chômage. Des interrogations qui pour autant ne pourront dispenser le 1er magistrat de justifier sa gestion financière à Hénin Beaumont.

Parce qu'aujourd'hui, il y a matière pour ces électeurs à s'enquérir du bien fondé de l'adhésion de Steeve Briois au FN  ? Et me revient alors en tête ce terme qui lui fut si cher autrefois pour caricaturer certains de ses adversaires : G.I.R.O.U.E.T.T.E

04:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.