Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 11 décembre 2014

Il n'y a pas de fumée sans feu ... de paille ?

Qui ne connait pas  les dispositions du FN à engager fréquemment des procédures judiciaires ou à menacer de le faire ?

Et de  rappeler que Marine Le Pen, "chagrinée" manifestement de voir accoler l'appellation d'Extrême Droite au parti qu'elle dirige n'avait pas manqué en 2013 de se répandre dans la presse pour affirmer attaquer en justice quiconque l'emploierait à nouveau, en ciblant notamment les journalistes.

Que cet "avertissement" n'ait pas été à ma connaissance suivi de la moindre mise en oeuvre n'a aucune importance.

Plus ennuyeux en revanche le recours à de tels procédés dont on peut se demander si le seul but n'est pas de semer le doute dans la tête des français et de ne jamais sutour chercher à le lever. 

Ne dit-on pas qu' il n'y pas de fumée sans feu ? Et peu importe l'identité de l'incendiaire, peu importe si le feu n'est que de paille.

 

A Hénin Beaumont Steeve Briois a lui affirmé le 5 novembre dernier dans un courrier destiné au responsable de FO  qu'il  "s'adresserai(t) prochainement au personnel municipal et révèlerai(t) un certain nombre de choses sur un système de copinage qui se fait au détriment des agents municipaux".

http://alterecho.hautetfort.com/archive/2014/12/08/electi...)

Pour ma part, je l'enjoints à mettre à exécution son "projet", tant les sous entendus générés par son accusation peuvent  être nombreux et malfaisants.

A Hénin Beaumont toujours, la VDN nous apprenait mardi soir l'ouverture de deux enquêtes préliminaires par le Parquet de Béthune dans le cadre des 9 plaintes déposées par la majorité municipale de Steeve Briois, toutes ciblant des marchés publics passés par la municipalité précédente.

 

2 enquêtes préliminaires pour 9 plaintes : 7 d'entre elles ont été classées sans suite puisque de source policière  "Quasiment tout est prescrit ou il n’y a pas d’éléments, ou alors il en reste un ou deux pouvant être repris d’une façon plus général par le SRPJ."

Fallait-il pour le FN "faire du chiffre pour faire le buzz" ?

Cette question est aussi légitime. Parce que pour un parti qui compte dans ses rangs des représentants n'ayant jamais hésité à mettre en avant leur formation ou fonction d'avocat et notamment dans le cadre de scrutins appelant les électeurs d'Hénin Beaumont à voter, ne pas avoir été capable d'anticiper  la prescription de ces faits interpelle grandement.

 

Mais pluZencore, la VDN nous apprend que de nouvelles affaires du siècle à Hénin Beaumont il n'y aura pas. Certains, il est vrai, se sont chargés de placer la barre très haute ces dernières années...

Parce que pour les policiers du SRPJ de Lille  « Les premiers résultats ne seront pas connus avant l’an prochain" et "Il n’est pas certain que cela fasse partie des dossiers prioritaires."

De quoi effectivement relativiser la portée de la procédure engagée par la municipalité actuelle.

Et qui réglera la facture je vous prie ?

Je ne dérogerai pas à mon habitude de laisser en de pareilles situations la procédure judiciaire aller à son terme.

Mais dans cette attente j'invite tous les Héninois et Beaumontois, pro FO ou non, pro Hénin Beaumont Action ou non, pro FN ou non, à faire preuve de la plus grande prudence qui soit face à ce qui au final pourrait bien se réduire pour ple FN à la devise  : "il n'y a pas de fumée sans feu ... de paille."

Pendant ce temps là, la ville avance vous dit-on ...  et la caravane passe.

 

Patrick PIRET 

03:24 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.