Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 08 novembre 2014

Insécurité à Hénin Beaumont : l'impuissance de la majorité FN en question.

La majorité a cru bon proposer aux habitants de la résidence Konin une rencontre pour échanger avec eux, suite à l'agression dont a été victime un père de famille.

Certains pourront regretter qu'il ait fallu attendre cette situation dramatique pour entreprendre cette démarche. Une démarche par ailleurs certes indispensable mais en aucune façon exceptionnelle puisque relevant somme toute des missions basiques d'un élu.

Que Steeve Briois ait souhaité cependant relater cette opération dans le dernier bulletin municipal participe pour ma part de cette politique de communication, nous pourrions dire de cataplasme sur une jambe de bois.

Ceci  étant, l'article est à plus d'un titre intéressant.

Il nous en dit en effet beaucoup de l'abysse séparant les discours d'avant mars ayant trait à l'insécurité tels que tenus par les représentants du FN, des réelles potentialités de ceux ci à intervenir efficacement, une fois élus.

Incompétence ? Propos et promesses de campagne mensongers ? Les deux mon général ?

Quatre extraits repris et commentés ci-dessous soulignent l'impuissance du 1er magistrat frontiste et de son équipe à agir pour s'attaquer concrètement aux faits de délinquance.

Ainsi, nous apprenons que Steeve Briois a tenu à "déplorer une justice hyper laxiste dont les décisions finissent par provoquer le découragement des policiers et gendarmes, lesquels subissent de plus de constantes baisses d'effectifs."

Une introduction en tout point conforme avec les recommandations du bon vieux manuel du "c'est pas nous"...

Mieux encore, Steeve Briois, manifestement, semble oublier qu'en France les policiers et gendarmes constituent le 1er maillon de la chaîne judiciaire. Son affirmation mériterait donc quelques éclaircissements. Steeve Briois disposerait-il notamment de données pouvant attester que sur la ville d'Hénin Beaumont, les méfaits seraient commis par des récidivistes ou des individus relaxés par un tribunal. Si oui, qu'il les présente à la population. Dans le cas contraire ...

Et Steeve Briois de poursuivre en déclarant que "la vidéo protection sera quant à elle sensiblement  étendue d'ici la fin 2015, malgré le surcoût engendré par la ville dans un contexte de baisse des dotations de l'Etat."

Chacun jugera de la qualité (l'objectif tel qu'évoqué est une extension sensible, et non significative de la vidéo protection : étonnant quand on sait d’où on part…) et de la rapidité avec laquelle Steeve Briois entend mettre en place ce qu'il n'a pas pourtant cessé de présenter comme une priorité depuis de très nombreuses années : RDV est donc pris avant la fin 2015. Enfin, si d'ici là le budget suit ... Que Steeve Briois puisse laisser à penser aux Héninois qu'il découvre un contexte de baisse des dotations de l'Etat me laisse pantois. J'éviterai cependant de montrer grossier.

"Interpellés par les participants et par Bruno Bilde, le commissaire n'a pu que dresser le constat de l'augmentation exponentielle des faits relatés sur l'ensemble de la circonscription."

Bruno Bilde, qui de l'avis d'un nombre avisé d'Héninois serait bien plus que l'adjoint aux affaires générales et juridiques, à la communication et aux relations publiques, s'en va donc interpeller le commissaire pour se faire confirmer l'augmentation exponentielle des actes de délinquance sur l'ensemble de la circonscription et en particulier sur Hénin Beaumont.

Pas de doute, la ville avance ...

 

Et le rédacteur de préciser qu' "Au terme de francs échanges entre élus, fonctionnaires et habitants, Bruno Bilde a clos les débats en indiquant aux représentants des autorités que, fort des témoignages et avis recueillis ce 15 octobre, ceux-ci ont désormais "tous les éléments en mains pour agir" avant de terminer sur une exhortation : il faut que cette situation cesse."

Bruno Bilde, toujours lui, qui de l'avis d'Héninois avisés serait le vrai maire d'Hénin Beaumont, s'en va donc mettre un terme aux échanges de cette soirée (Steeve Briois était-il parti ?) non seulement en semblant chercher à se dédouaner par avance de résultats à venir qui pourraient être peu flatteurs (affirmer que les autorités ont désormais "tous les éléments en mains pour agir" n'est pas neutre ;  et pour le citoyen lambda de se demander de quels éléments nouveaux et cruciaux il peut bien s'agir ...), mais aussi en se contentant d'une phrase qui relève bien davantage d'un incantation puérile, gratuite et sans lendemain  que d'une véritable politique et envie d'agir : "il faut que cette situation cesse".

 

Entièrement d'accord. Cette énorme mascarade aussi, et le plus vite possible !

 

Pour Mémoire, voici ce que déclarait notamment Steeve Briois en juillet 2010...

Pas de doute, la ville avance ...

 

aaaa.jpg

 

Patrick PIRET 

04:14 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.