Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 30 octobre 2014

Ne pleure pas Hénin Beaumont

J'ai rencontré François Bernheim lors de sa récente venue à Hénin Beaumont.

L'échange que nous eûmes fut pour moi un moment riche, intéressant, utile, un moment comme il eut été indispensable d'en vivre il y a deux ans, entre gens de bon sens.

La création Hénin Beaumont Action n'est pas le fruit du hasard, elle n'a pas vocation à assouvir l'ambition voire l'ego d'une équipe de revanchards.

Nous savons d'où nous venons, d'où nous partons et nous savons où nous allons et ce que nous voulons.

Pour qui en douterait, honnêtement ou non, je ne puis que les inviter à lire ce tableau héninois publié sur le blog de François Bernheim, "Mardi, ça fait désordre."

Son objectivité, aussi "cruelle" pourrait elle apparaître, est pour ma part une "bénédiction". Et je l'en remercie vivement.


 

Patrick Piret

 

Ne pleure pas Hénin Beaumont

Boulogne Billancourt/ Hénin-Beaumont. Durée du trajet 2h30 ou plus. Est-ce vraiment si loin de nous ?

Non, si la tête suit les pieds et vice et versa. Premières impressions après un court séjour de 3 jours.

Des à priori au départ

-Tendresse pour les gens du Nord

Même quand il pleut, ils ont le soleil à l’intérieur. Mais quand ils sont en colère, ils le sont vraiment. De la Friterie de Marie Françoise Gonzalez, au Bar de la Belle Anglaise, en passant par la Cité Darcy, d’autres cafés, la rue, des rendez vous pris avant mon départ, à aucun moment je n’ai eu à remettre en question ce préjugé favorable.

- l’intelligence est partout ( la bêtise également )

A priori un électeur du FN, n’est pas moins intelligent qu’un électeur du PS, PC, Front de gauche, UMP, Modem, etc.

- La crise n’explique pas tout

La crise qui dévaste une région a une incidence forte sur les choix politiques. Pas plus que le niveau culturel des habitants, elle n’a vocation a tout expliquer. Bizarrement, il semble que les gens du FN aient mieux lu Bourdieu et les Pinçon-Charlot que les gens de gauche. La reconnaissance symbolique de l’autre le fait exister, le légitime à ses propres yeux. Que celui qui n’a pas besoin de signe de reconnaissance lève le doigt. Donner des signes de reconnaissance ne signifie pas pour autant que l’on reconnaisse qui que ce soit. Certains sont capables de faire semblant.

 

la suite (et ça vaut le détour) sur : http://cafaitdesordre.com/blog/2014/10/ne-pleure-pas-heni...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

03:44 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.