Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 16 octobre 2014

Steeve Briois, c'est fastoche

Que n'a t'on pas entendu Marine Le Pen prêcher pour "la défense du petit commerce face à la grande distribution".

Et Steeve Briois de lui emboîter le pas en n'ayant pas de mot assez dur pour dénoncer notamment l'impact exercé par la zone commerciale locale sur les commerçants du centre ville.

 

Mais manifestement, ça aussi c'était avant ...

 

Ainsi peut-on lire dans une communication municipale que "lundi 6 octobre, l’enseigne Castorama inaugurait un nouveau concept, destiné à essaimer dans le monde entier des espaces modulables répartis sur 15800m² et offrant de multiples exemples d’aménagements. Les clients pourront y faire leur choix parmi 55.000 références, soit 10.000 de plus qu’auparavant.

Invité pour la circonstance, Steeve Briois a félicité l’entreprise pour sa volonté de créer de l’emploi local et d’ainsi contribuer au dynamisme économique du secteur.

Les électeurs pourront se réjouir de ce qui manifestement constitue un nouvel exemple de double langage.

Parce  qu'en matière de défense du petit commerce, le groupe Kingfisher auquel Castorama appartient, mérite bien une attention particulière...

Il n'est que "le plus grande distributeur européen de produits d'aménagement de la maison et le troisième mondial avec 988 magasins dans huit pays en Europe et en Chine et ventes de presque 11 milliards £."

 

L'objet de ce propos n'a pas d'autre objectif que celui de pointer l'écart entre le discours et la pratique.

 

 

04:46 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.