Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 25 septembre 2014

Le mandat de Steeve Briois sera celui de la communication

Plus de 6 mois après l'élection de Steeve Briois, l'opposition siégeant au CM n'a toujours pas pu s'exprimer dans le bulletin municipal.

On s'en offusquera ou on s'en étonnera parce qu'il est difficile de ne pas imaginer qu'il ne s'agit pas ici d'une manœuvre politicienne.

À titre de comparaison, le groupe FN à pu lui s'adresser aux lecteurs du magazine de la CAHC. Une communauté d'agglomération dont l'assemblée fut pourtant installée bien après le conseil municipal héninois.

Sans doute Steeve Briois a t'il déjà oublié les critiques qu'il adressait pourtant autrefois à Gérard Dalongeville, lorsqu'il se plaignait du traitement dont il estimait être victime.

Le mandat de S. Briois sera celui de sa communication et des apparences. Le budget "com" de cette nouvelle municipalité ne devrait pas manquer de nous réserver quelques surprises, le moment venu.

Force est de constater le nombre moindre de tracts FN distribués dans les boîtes aux lettres. On ne parle plus beaucoup d'explosion de la délinquance à Hénin Beaumont.

Force est de constater aussi que les publications municipales, elles, n'ont jamais été, semble t’il, aussi nombreuses.

Entendons nous bien, je ne renie aucune de mes observations quant au défaut d'information sous la mandature précédente. La page Facebook Hénin Beaumont La Vie est d'ailleurs née pour partie de ce constat.

Ceci étant il est une différence entre informer les usagers d'un service et informer l'électeur de l'action d'un élu. L'absence de frontière peut être pour le moins sujet à de nombreuses dérives. La dernière brochure consacrée à la semaine bleue peut constituer un nouvel exemple de l'étroitesse de cette séparation.

Disons le clairement, la conception de cette brochure à été parfaitement pensée, et le maquettage n'est pas sans en rappeler d'autres.

Une mise en scène de personnes âgées qui pour l'occasion ont accepté d'incarner avec amusement, le temps d'une photo, un personnage.

16 pages couverture comprise, mais pour tenter de nous dire quoi ?

Tout d'abord et bien évidemment quelques propos introductifs du vrai maire. Rien d'extraordinaire mais l’autosatisfaction reste cependant toujours critiquable, même chez un élu frontiste.

Parole est donnée ensuite à l'adjointe déléguée aux affaires sociales. Cette dernière n'hésite pas à déclarer que "la lutte contre l'isolement et la solitude me tient particulièrement à cœur." Certes l'inverse eut été sans doute politiquement moins correct...

La suite du document décline le programme de cette semaine, qui pour partie est constitué par des activités ou événements "raccrochés" pour l'occasion à la semaine bleu.

 

Il ne s'agit pas ici, bien évidemment, de les dénigrer mais d'attirer l'attention sur le fait qu'il est dans notre ville et depuis de très nombreuses années des acteurs de cohésion sociale et des publics bénéficiant de leurs interventions.

Que le besoin d'informer, s'il demeure, mérite d'être appréhendé dans le cadre d'une relation permanente et d'une démarche d'accompagnement de nos aînés.

Que cette approche à un coût.

Et que des lors, il eut été sans doute plus judicieux de faire quelques économies..

04:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.