Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 20 août 2014

Vidéo protection à Hénin Beaumont : communiqué de presse

En matière de vidéo protection il ne peut y avoir d'attitude dogmatique.

Lorsqu'il s'agit d'insécurité, il convient en effet de s'y attaquer sans tabou ni angélisme, mais aussi sans démagogie.

La vidéo protection est un des outils qui peut être mis au service de la lutte contre la délinquance. Ce n'est pas le seul mais c'en est un et il serait dommage de s'en passer.

Croire pour autant qu'il suffit de s'en doter pour en finir avec les situations délictuelles que l'on peut parfois rencontrer relève d'une attitude mensongère tout comme serait dangereuse celle visant une fois l'équipement installé à se déresponsabiliser en fustigeant l'inaction de l'Etat.

Ceux qui soulignent, comme je le fais depuis très longtemps, l'importance qu'il nous faut accorder aux politiques éducatives lorsque l'on désire s'attaquer réellement à l'insécurité, ont raison. Ils ont en revanche tort lorsqu'ils s'en vont opposer les différentes approches qui en résultent.

En faisant le choix entre insécurité et éducation, on se prive pour le moins d'un levier pour appréhender efficacement deux des faces d'une même problématique.

C'est pourquoi la décision de Steeve Briois de diminuer si précocement la part communale de la taxe d'habitation et de contracter dans le même temps un nouvel emprunt d'un montant équivalent au manque à gagner pour la ville, constitue bien une double erreur.

Parce que cette décision oblige à faire des choix budgétaires qui pénaliseront à plus d'un titre ce qui forme notamment le quotidien de nombreuses familles Héninoises.

04:59 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.