Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 13 août 2014

Gens du voyage : savoir faire preuve aussi de pragmatisme.

Dans son édition de ce 10 août, la VDN traite du schéma départemental d'accueil des gens du voyage  et de l'obligation non satisfaite à ce jour pour plusieurs villes de l'agglomération de s'équiper pour 2018 d'une aire d'accueil, et notamment de 10 places à Hénin Beaumont.

La CAHC ne disposant plus de la compétence en la matière (et ce fut une erreur que de se délester de cette compétence), c'est en effet aux communes de se mettre en conformité avec la loi Besson, faute de quoi, elles se priveront entre autres de la possibilité de pouvoir réclamer l'évacuation de campement sauvage.

Peu loquasse sur ce sujet, Steeve Briois a cependant tout loisir de se prononcer sur les modalités et calendriers qu'il conviendrait selon lui d'engager ou non.

Si d'aventure l'envie de dénoncer de nouveau, l'inaction de son prédécesseur le taraudait pour ne pas s'exprimer clairement sur ses obligations, nous n'aurions aucune difficulté à le recentrer sur ce qui lui revient pourtant.

Et si par ailleurs, l'argument financier, bien souvent avancé lorsqu'il s'agit de dissimuler d'autres motivations moins avouables, venait dans son argumentaire prendre l'ascendant, il lui appartiendrait alors d'expliciter aux contribuables  héninois en quoi l'amortissement possible des dépenses locales liées à l'aménagement constitue un handicap pour Hénin Beaumont et en quoi  les dépenses relatives au délogement (et non couvertes par les aides aux collectivités locales) s'avèrerait une option plus pragmatique.

 

02:07 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.