Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 30 mai 2014

Marine Le Pen, prochaine présidente de la Région Nord-Pas-De-Calais ?

 

Les prochaines élections régionales sont prévues en 2015.

Si le calendrier est  confirmé (Il n'est pas incongru de penser que la mise en place annoncée de nouvelles formes d'organisation territoriale puisse être en effet de nature à procéder à un report), ce RDV pourrait être capital pour le devenir du pays mais aussi et plus fortement encore pour celui du Nord-Pas-De-Calais.

Parce qu'à l'aulne des résultats enregistrés lors des dernières Européennes, ce qui il y a quelques années pouvait apparaître farfelu est devenu une hypothèse qui ne peut désormais être écartée : Marine Le Pen pourrait être élue à la tête de l'exécutif régional.

Si la vérité du jour n'est que très rarement celle du lendemain en politique, il est cependant et pour le moins deux points sur lesquels les conseillers régionaux  pourraient sans trop tarder se pencher :

- faire connaître ce à quoi oeuvre un conseil régional parce qu'en sus de voter contre des candidats (et non en faveur) il pourrait être mal venu d'offrir l'opportunité au FN d'inviter, s'il le désire, les électeurs à voter aussi contre les technocrates lillois ... ;

- d'apporter la contradiction au FN en faisant savoir notamment ce pourquoi l'action frontiste peut desservir l'intérêt d'une région et au delà de celui de ses habitants.

 

2 points en sus des compétences à exercer, y compris si un  report des prochaines élections régionales venait à être acté.

 

05:20 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Commentaires

Voilà un commentaire du 9 mai dernier: plus vrai que jamais, le risque est réel au conseil régional!
Observons encore ce qui se passe au conseil général avec l'annonce du retrait de Dupilet, voyez la prestance républicaine et la haute valeur morale de celui qui est appelé à le remplacer...
"C'est là sans doute le piètre résultat de ceux qui depuis tant "d'années sur ce bassin minier ont œuvré pour que ne puisse "exister, s'exprimer la moindre dissidence."
Voilà qui est très juste; mais il s'agit d'un véritable sillon culturel: et sortir de ce sillon relève de l'exploit.
On y croit toujours, parce que l'on est animé d'une authentique conviction, mais ceux qui s'y opposent ne sont pas forcément les porteurs de l'idéologie contre laquelle nous nous battons....
Retenons aussi votre dernière phrase, pleine d'espoir:
"Le chemin sera long et difficile. Il n'en est toutefois pas d'autres possibles."
Oh si, il en est d'autres possibles quand on observe le comportement d'un clan incapable de de remettre en cause et ne cherchant qu'à conserver ses privilèges si facilement acquis. On a déjà eu un premier résultat aux municipales; la suite va venir. Et quand vous observez la hauteur morale de certains candidats en position d'être élus, il y a de quoi continuer à résister!
Plus vrai que jamais, malgré les récents résultats des élections

Écrit par : anonyme | vendredi, 09 mai 2014

Écrit par : anonyme | mardi, 03 juin 2014

C'est bien parce que de direction je me refuse à qualifier la voie frontiste que pour ma part il ne peut exister d'autre chemin que celui en lequel, sans prétention ni exagération, je crois, aussi long et difficile soit-il.

Écrit par : PP | mardi, 03 juin 2014

Les commentaires sont fermés.