Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 30 avril 2014

UNE SITUATION SCHIZOPHRÉNIQUE ?

Interrogée sur le fait que le Jobbik (parti qui mêle activités paramilitaires et références au nazisme) faisait partie de l'Alliance européenne des mouvements nationaux (AEMN), une fédération que préside Bruno Gollnisch, membre du bureau politique du Front national, et dont est membre Jean-Marie Le Pen, président du parti, la députée européenne a avoué une situation "un peu schizophrénique".

 

Boursorama 23 10 2013

 

Il n'en démord pas. Pour la troisième fois publiquement, Jean-Marie Le Pen a réaffirmé mercredi "l'évidence" que les chambres à gaz étaient un "détail" de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale. "Je me suis borné à dire que les chambres à gaz étaient un détail de l'histoire de la Guerre mondiale, ce qui est une évidence", a-t-il déclaré au Parlement européen

Lepoint.fr - Publié le 25/03/2009 à 14:59 

 

Ce sont le conseiller municipal Robert Havet et l’adjoint aux finances Jean-Richard Sulze, tous deux petits fils de déportés, qui ont lu  le message des déportés et non en enfant des écoles comme il était de tradition jusqu’alors à Hénin Beaumont …

«  Dans nos sociétés ou réapparaissent des actes et propose xénophobes, racistes, antisémites et discriminatoires, les rescapés des camps de la mort rappellent toute l’importance des valeurs de solidarité, de fraternité et de tolérance, qu’ils n’ont eu de cesse de promouvoir et défendre depuis leur retour. »

Voix Du Nord 27/04/21014

 

L'élu frontiste (Bruno Gollnisch) avait assuré «ne pas remettre en cause les déportations» ni «les millions de morts» des camps nazis, avant d'ajouter : «Quant à savoir la façon dont les gens sont morts, ce débat doit avoir lieu». 

Le Figaro.fr - Publié le 24/06/2009

 

En janvier 2005, Jean-Marie Le Pen déclarait dans l'hebdomadaire d'extrême droite Rivarol qu'"en France du moins, l'Occupation allemande n'a pas été particulièrement inhumaine, même s'il y eut des bavures, inévitables dans un pays de 550 000 kilomètres carrés".

Le Monde.fr 19/06/2013

 

 

05:40 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.