Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 15 mars 2014

Moi Maire !

 

 

 

Exercice difficile que celui de se vendre en 1'.

Comme s'il était possible en 60" de synthétiser plus de 20 années de faits politiques justifiant, bien au delà des idées et d'un projet, des postures.

Cette séquence terminale du débat télévisé programmé jeudi soir sur Wéo aurait très bien pu s'intituler "Faites vos jeux".

C'est en substance en effet ce à quoi les Héninois(e)s (n'en déplaise à Alain Alpern) sont désormais invités, à une semaine du 1er tour des municipales de 2014.

Et force est d'admettre, en effet, que tous les paris peuvent être ouverts, même si des 5 postulants, 2 semblent d'ores et déjà promis à un 24 mars moins agité (hors coulisse tout du moins).

Une campagne qui si elle peut encore nous réserver un dernier tract assassin le 22 mars à 23h59, ne devrait pas conduire les Hénibeaumontois(e)s (ne soyons pas dogmatiques) à changer d'opinion sur les forces en présence et sur leurs préférences.

A ce stade de la "compétition", j'estime pour ma part, avoir contribué à donner de multiples éléments d'appréciation de la situation locale et de son devenir si d'aventure le vote extrême devenait majoritaire.

Je ne puis donc qu'inviter chacun, s'il le désire, à revisiter sur Alter Echo plus de 6 années d'expression totalement libre, à y trouver un historique, et je l'espère, quelques points de repère.

Bon week-end

 

04:53 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Commentaires

Rares sont les blogs où l'on peut ainsi retrouver ce qui y était écrit il y a plusieurs années...
Quand on fait ce retour, on observe que le premier a avoir rejoint les "écuries" qu'il prétendait combattre fut Georges Bouquillon, pressé de se (re)placer sous la tutelle de JM Alexandre, grand prêtre de la chapelle MRC du Pas de Calais.
Le reste de l'AR n'a pas tardé a se soumettre au parti unique du Pas de Calais, reniant tout le combat qui avait justifié sa création ... Cela aurait pu être compréhensible si le PS 62 avait évolué. Mais c'est en pleine décrépitude de ce parti que le reste de l'AR et M. Binaisse se mettent en dépendance du parti hégémonique pourtant bien affaibli et ayant perdu toute référence morale.
Comprenne qui pourra.
L'électeur d'Hénin-Beaumont a lui aussi compris: il rendra son verdict dimanche prochain

Écrit par : anonyme | dimanche, 16 mars 2014

Les commentaires sont fermés.