Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 26 février 2014

Des propos antisémites ?

Alter Écho aurait pu fêter dans la plus grande discrétion son 2 000ème article.

 "Tout un programme" publié ce 24 février (et repris ci dessous) contribue comme bien d'autres sujets à dénoncer les écarts considérables entre les discours et les pratiques du front national - et notamment par l'usage de démonstrations par l'absurde – tout en cherchant  à prévenir d'un avenir que je ne désire pas pour Hénin Beaumont.

Il s’agit bien là d’un engagement citoyen et politique.

 Je ne recherche nullement à faire l'objet de procédures judiciaires.

Mais ce n'est pas là une raison suffisante pour que me soit dicter une ligne éditoriale par ceux qui menaceraient d'y recourir.

Et cela vaut bien évidemment pour le FN qui dans "tout un programme" semblerait y trouver des propos antisémites.

Je n'ose pour ma part y croire, tant l’observation m’apparait grotesque.

Mais si le parti frontiste désire l'affirmer, alors oui, il appartiendra à la justice de trancher quant au bien fondé d'une telle accusation.

 Alter écho verra son activité cesser peu après les prochaines municipales et ce quel que soit le vainqueur du scrutin.

 Qu'en attendant il me soit encore permis d'attirer l'attention des Héninois sur ce qu'il pourrait advenir de notre ville si Steeve Briois en devenait le maire.

 

Patrick Piret

"Tout un programme"

"Quel temps fait-il à Lens ?"

 "Le même qu’à Brest ma chère madame."

"Vraiment ? Comme hier alors ?"

 Certes les 2 villes disposent bien chacune d’une équipe de football qui évolue en ligue 2. Mais mise à part cette singularité que pourraient revendiquer aussi Bastia et Angers, difficile d’imaginer que la météo chez l’une soit identique à la météo de l’autre. Il en va de la météo comme de la politique locale, du moins pourrait-on le penser.

Sur ce sujet, la position du FN est pour le moins surprenante, lui dont les propositions de son candidat à la mairie de Lens sont, selon la Voix du Nord, un copié-collé de son homologue armoricain. Y aurait-il la crainte d’une arrivée massive de réfugiés clandestins dans le port de l’Artois oh combien célèbre.

Il faut être sérieux.

Et il n’est pas interdit de penser que cette situation peut refléter la difficulté de ce parti à s’appuyer sur des compétences dés lors qu’il s’agit de quitter les postures primaires d’une opposition dogmatique.

Qu’en est-il à Hénin Beaumont ? Un rapide coup d’œil sur celles et ceux qui composent la liste de Steeve Briois pourrait être fort utile.

Jean Richard Sulzer est bien évidemment le plus diplômé d’entre eux ; les mauvaises langues vous diront que parfois la comparaison est avant tout une histoire d’écart type. C’est oublié que ce conseiller économique de Marine Le Pen est partisan de la sortie de l’Euro. Ramené à l’échelle du bassin minier, cette logique pourrait revenir à demander la sortie d’Hénin Beaumont de la CAHC mais aussi du département et de la région.

Et Marine Le Pen, « député(1) européenne » ? Faut-il encore rappeler que le parlement européen a décidé de lever l’immunité de madame Le Pen et que cette dernière peut s’enorgueillir d’une participation record, l’une des plus basses parmi tous les parlementaires, aux travaux de cette assemblée. Et qu’en agissant de la sorte, comment pourrait-elle être en mesure de faire respecter la parole des Héninois ?

Et pour le reste ?

Un colistier promu Beaumontois en l’espace de quelques mois de domiciliation dans notre ville. N'y aurait-il pas là, pour le FN de quoi, remettre en cause ses dispositions sur l'immigration … ? (Cette dernière phrase vise à souligner qu'en matière de parachutage, le FN semble désormais fort bien s'accommoder de cette pratique après l'avoir pourtant sur Hénin Beaumont dénoncé – texte ajouté ce 26 février).

Que dire des candidat(e)s dont on pourra admirer la capacité à se prévaloir, quelques mois seulement après avoir rejoint une association locale, de sérieuses compétences en la matière.

 La palme du patriotisme économique pourrait renvenir à M. Nicolas Strehl, lui qui « a choisi de s’installer sur Hénin Beaumont en dépit de la fiscalité … »

Au chapitre des bonnes nouvelle, à noter le sourire retrouvé de Monsieur Patrick Hochart, lui que nous avions abandonné en en pleine campagne 2008 "pleurnichant" sur le DVD collector de Steeve Briois.

Au chapitre des interrogations, ce qu’il adviendrait des affaires sociales et du logement si d’aventure madame Aurélia Beigneux devenait adjointe en charge de ces deux portefeuilles.

Au chapitre des anonymous à la bombe facile le jour du carnaval, M. Nicolas Moreaux dont on est à minima en droit de douter de ses compétences en environnement.

Il faut être sérieux. De même que les compétences des individus ne peuvent garantir de leur honnêteté, la sincérité que pourraient revendiquer des apprentis politiques est oh combien insuffisante pour se gargariser d’un savoir faire ! Une victoire frontiste n'est décidément pas envisageable !

 

(1) Nous laisserons le soin à M. Briois de convenir ou non de l’opportunité d’ajouter un « e » à député et donc de procéder à la correction que requiert le bon français quant à l’emploi du féminin.

04:43 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.