Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 06 février 2014

Pas folle la guêpe, à chacun son bœuf.

Lundi soir, Marine Le Pen participait à Mots Croisés sur France 2.

 En fin d'émission, le journaliste et présentateur Yves Calvi est revenu sur le débat portant sur la théorie du genre qui selon la rumeur entretenue par l 'Extrême Droite - et notamment, excusez du peu, Alain Soral - est enseignée dans les écoles.

 L'occasion d'un échange musclé avec la présidente du Front national accusée de colporter ces racontars qui ont, soit dit en passant, incité des parents à ne pas scolariser leurs enfants les 24 et 27 janvier dernier.

A l'avenir, nous ne serions trop recommander à Marine Le Pen de puiser ses sources dans le Gorafi pour à l'instar de Christine Boutin développer un argumentaire qui aura pour le moins le mérite de nous faire rire.

A bien y réfléchir, Steeve Briois est finalement peut être le meilleur d’entre-eux. Au point de ne rien trouver d’anormal aux propos de sa patronne dont il est aisé pourtant d’admettre qu’ils sont totalement inexacts (séquence à partir de 11'05"

 

 

 

 Pas folle la guêpe, à chacun son bœuf. 

 

04:23 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.