Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 24 janvier 2014

Ou quand le tireur et le pigeon ne font plus qu’un - acte 3

ENCORE UNE NOUVELLE DEFECTION QUI FAIT TACHE AU FN.

Souvenons nous des déclarations triomphalistes de représentants frontistes aux lendemains des tranfuges vers le FN de candidats ou militants venant d'horizons politiques multiples.

En moins de 3 mois, ce même FN enregistre 4 "belles" défections. Qu'elles mettent à mal les actions procédurières de ce parti est loin d'être évident...

Elles laissent en revanche extrêmement songeur quant à la fiabilité de l'argumentaire développé par Marine Le Pen et compagnie lors des premières démissions.

Car si les motivations des partants convergent en dénonçant des propos douteux et un amateurisme au sein du FN, force est d'observer que les profils et histoires des intéressés ne peuvent que contredire qui oserait encore s'aventurer à affirmer l'existence d'un complot.

Quant à l'efficacité de la stratégie de dédiabolisation et la réalité du ménage interne, le doute semble menifestement permis.

 

 
 
 
 
 
 
 

04:50 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.