Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 23 janvier 2014

Ou quand le tireur et le pigeon ne font plus qu’un - acte 2

Ci après deux extraits de l’article intitulé « Condamnés plus de 50 fois » : Marine Le Pen invente des chiffres » et publié ce 21 janvier sur Rue 89

On connaissait le FN qui propage des rumeurs « pour vérifier si elles sont vraies », voici Marine Le Pen qui balance des chiffres inventés (pour qu’on vérifie qu’ils sont faux ?). Lundi soir, à Taverny (Val-d’Oise), elle lâche une bombe :

« Des dizaines de milliers de délinquants en France ont été condamnés plus de 50 fois. »

Mince. C’est grave.

Sur le moment, la patronne du Front national dit tenir cette information « des éléments que nous [le FN, ndlr] avons ». Et elle s’interroge, devant 200 personnes et des journalistes : « Quelle crédibilité, quel respect peut avoir un Etat qui laisse commettre 50 fois de suite des délits ? »

Ben oui, c’est grave.

 

Sauf que Marine Le Pen raconte n’importe quoi.

 

 

En 14 ans, 10 personnes condamnées 50 fois

Là non plus, pas de répartition par tranches des multirécidivistes. Le chercheur Laurent Mucchielli, qui collabore régulièrement avec les démographes du ministère de la Justice, a cependant retrouvé le détail (non-publié à l’époque) des données utilisées par Annie Kensey et Abdelmalik Benaouda pour leur étude. Elles portent sur la totalité du casier judiciaire national.

En ce qui concerne les ex-détenus à nouveau condamnés dans les six ans, quel qu’en soit le motif (les « réitérants »), voici le détail donné par Laurent Mucchielli :

·        - 20% ont réitéré une seule fois ;

·        -  20% ont réitéré deux ou trois fois ;

·        - 20% ont réitéré quatre, cinq ou six fois ;

·        - 20% ont réitéré de six à dix fois ;

·       - 20% ont réitéré plus de dix fois, mais seulement 0,5% plus de trente fois. Le maximum, 45 nouvelles condamnations en six ans, ne concerne qu’une seule personne.

Du côté du ministère de la Justice, les chiffres fournis portent sur une période plus longue, mais donnent le même ordre de grandeur : « En matière de crimes et délits, on compte 6 873 000 condamnations concernant 3 727 000 condamnés, sur les quatorze dernières années de 1998 à 2011.

 

Un peu plus de 2 500 000 condamnés (sur ce chiffre de 3 727 000) soit 67% de l’ensemble, n’ont fait l’objet que d’une condamnation, 16% de deux condamnations et 16% de trois condamnations ou plus.

Il est rarissime de trouver des personnes condamnées au moins vingt fois (0,1% des condamnés) ; 500 ont à leur actif entre 30 et 49 condamnations et 10 personnes ont été condamnées 50 fois ou plus (toujours sur quatorze ans) Nous sommes donc très loin de “ ces dizaines de milliers de délinquants ”. »

 

Retrouvez l’intégralité de cet article sur : http://rue89.nouvelobs.com/2014/01/21/condamnes-plus-50-f...

04:25 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.