Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 03 octobre 2013

"Front national : Mains pleines et queue basse"

448299-france-s-far-right-national-front-political-party-leader-le-pen-toasts-with-his-daughter-le-pen-and-.jpgQue n'a t-on pas entendu le FN discourir de sa très grande moralité politique lors des mises en cause du socialiste Jean-Noël Guerini.

Et c'est bien parce qu'il ne peut y avoir de demi-mesure en la matière, qu'il pourra sembler difficile à Steeve Briois de justifier les éléments publiés par le journal La Marseillaise.fr ce 2 octobre dans un article intitulé "Front national : Mains pleines et queue basse".

 

415 790 euros perçus indûment de la Région Paca sous l’ère Gaudin n’ont jamais été remboursés, note le rapport de la Chambre régionale des comptes.

Passée inaperçue, une page du rapport de la Chambre régionale des comptes sur la Région Paca est instructif sur les mœurs de l’institution sous l’ère Gaudin et leurs conséquences sonnantes et trébuchantes pour le contribuable d’aujourd’hui. « Des dotations mensuelles ont été irrégulièrement versées entre 1987 et 1994 (de 1986 à 1992, Jean-Claude Gaudin avait géré le conseil régional avec le FN, ndlr) aux associations et groupes politiques du conseil régional, sans aucun fondement législatif », rappelle la Chambre. Le vote de la loi sur le financement de la vie politique en 1995 a « autorisé avec effet rétroactif, dans certaines limites, la prise en charge de certaines dépenses », poursuit-elle, expliquant que la Région a, dès lors, cherché à récupérer les sommes non-couvertes par le cadre légal.

Organisés pour empêcher le retour des Francs

« Plusieurs partis se sont acquittés intégralement de leur dette. En revanche, les trois principaux bénéficiaires : l’amicale des élus RPR, l’association des élus socialistes et apparentés et le groupe Front national sont demeurés débiteurs de sommes importantes », souligne le rapport.

 

La suite de l'article, c'est ici : http://www.lamarseillaise.fr/marseille/marseille-politiqu...

 

 

Force est de constater que cette fois encore, le FN aura bien du mal à se considérer comme une victime (l'article ne se focalise pas sur un seul parti) ou à mettre en avant, pour s'expliquer, l'inexpérience d'un nouveau venu en son sein qu'elle ne manquera pas d'exclure.

 

 

Photo : Libération.fr

 

 

 

03:50 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.