Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 28 septembre 2013

L'éducation populaire - La responsabilité des politiques

Iloveeducpop.gif"Favoriser l'accès du plus grand nombre à la culture" & "l'accès aux savoirs et à la culture comme condition de l'exercice de la citoyenneté" sont de l'avis des acteurs et historiens deux invariants de l'éducation populaire à la française. Deux invariants et leur corollaire : mobiliser les capacités et compétences du sujet apprenant et placer ce dernier en position d'acteur. D'autres pourraient parler aussi et à juste raison de pédagogies actives ou d'éducation nouvelle.

 

Dans une période ou l'individualisme parfois s'impose et où se  radicalisent les extrémismes, il est du devoir des politiques qui se réclament d'une sensibilité républicaine et démocrate :

- d'apporter leur soutien à toutes ces femmes et tous ces hommes qui font l'éducation populaire, bien souvent d'ailleurs à la manière d'un Monsieur Jourdain de la prose.

- de recourir dans leur pratique aux principes et valeurs qui font l'identité de l'éducation populaire, en faisant preuve dans leur attitude et leurs propos de bien autres choses que de démagogie et de malhonnêteté politicienne. Faute de quoi, ils porteront la très lourde responsabilité d'un devenir qu'ils vous affirment pourtant ne pas vouloir.

 

Hénin Beaumont doit beaucoup à ses associations. Elles méritent bien plus qu'une poignée de main intéressée ou qu'un sourire carnassier.

03:41 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.