Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 19 décembre 2012

Allo papa bobo...

... Papa comment tu m'as fait, je suis pas belle.

Un festival, je vous dis. Décidément, il ne se passe pas une semaine sans que le FN ne nous gratifie d'une de ses plus pitoyables pitreries dont lui seul semble avoir le secret.

Mieux que la bataille de chiffonniers que se sont livrés Jean-François Copé et François Fillon ? Difficile à dire, mais tout aussi ridicule, assurément oui.

C'est que chez les frontistes, on ne badine pas avec l'image ... La sienne en tout cas, car celle des autres on ne se prive pas de la brocarder. Faites ce que je dis mais ne dites surtout pas ce que je fais, en quelque sorte.

Dernière lubie de Marine Le Pen : refuser l’accès à sa conférence de presse de vendredi dernier à un photographe ...

Motif : un manque d’esthétisme.

En clair il semble que Marine Le Pen se trouve moche sur les clichés du dit photographe, tellement moche que pour sa directrice de cabinet les photos de sa cheftaine "sont aberrantes, tellement laides qu’elles frisent l’insulte »,

rep lorrain.jpgBien plus qu'un vrai caprice de star, ce comportement confirme s'il en était la très forte disposition à soigner le paraître aux dépens du qui est véritablement Marine Le Pen. Question de priorités … Je ne me suis jamais contenté de me fier à l'emballage.

Et pour reprendre quelques observations amusées d'internautes, nous pourrions dire que si Marine Le Pen se navre de ne pouvoir être un jour l'égale d'un mannequin russe, il ne lui reste plus qu'à intenter un procès contre les responsables de son capital gén-éthique ...

Et toc !

 

Patrick PIRET

 

Source photo : Le Républicain Lorrain

04:17 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.