Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 18 avril 2015

TIG : insuffisant mais nécessaire cependant.

image.jpg

Depuis mars 2014, Steeve Briois se montre incontestablement moins à son aise pour parler du sujet de la délinquance à Hénin Beaumont.

Il est vrai qu'il est beaucoup plus aisé de surfer sur les faits quant on est dans l'opposition que de reconnaître ses incapacités lorsqu'on est aux commandes.

Nous parlons bien ici d'incapacité parce qu'il convient de reconnaître que les leviers pour un élu local s'emparer pour partie de ce sujet ne sont pas nombreux, et qu'il faut être un tantinet prétentieux pour croire en l'efficacité redoutable d'un gabier.

Autant dés lors se saisir du peu que l'on dispose.

Il est manifestement un outil qui à défaut d'être miraculeux mériterait que l'on y prête attention. L'effort n'est pas surhumain pour qui ne se souhaite se réfugier dans la démagogie et le mensonge.

Cet outil ne nous épargnera pas des hauts faits de délinquance mais il est à même de pouvoir contribuer à prévenir de la récidive et à réduire le sentiment d'impunité qui peut être parfois ressenti par la population.

 

Cet outil est familièrement connu sous son abréviation : TIG.

Le Travail d'Intérêt Général (1) est un travail non rémunéré réalisé par une personne condamnée, majeure ou mineure. Il peut être prononcé pour des délits punis d'une peine d'emprisonnement et pour certaines contraventions de cinquième classe, mais également en cas de prononcé d'une peine d'emprisonnement avec sursis.

Le TIG doit être réalisé dans une période maximale de 18 mois suivant le caractère exécutoire de la condamnation. Sa durée varie en fonction de la nature de l'infraction (entre 20h et 210h).

Le TIG peut être effectué au profit notamment d'une collectivité territoriale. Il peut prendre plusieurs formes - travaux d'amélioration de l'environnement (entretien des espaces verts, ...), des travaux d'entretien et de manutention ( peinture, maçonnerie, ...), travaux de rénovation du patrimoine (nettoyage de graffitis, ...), aide aux personnes ou en direction des personnes défavorisées, tâches administratives, etc. -  mais les travaux proposés doivent présenter une utilité pour la société ainsi que des perspectives d'insertion sociale ou professionnelle pour le condamné.

Le TIG constitue donc une réponse pénale à la fois réparatrice et socialisante qui participe pleinement des politiques de lutte contre la récidive. Il sanctionne le condamné et permet à la structure "accueillante" de disposer de nombreux droits :

- bénéficier d'aide financière de l'Etat

- l'accueil de la personne ne se fait qu'avec l'accord de l'organisme d'accueil

- il peut mis fin à tout moment à la prise en charge du condamné

- l'Etat répond du dommage ou de la part du dommage qui serait causé à autrui par le condamné

 

N'est ce donc pas la une mesure dont l'application permettrait de se différencier des politiques qui manifestement se réjouissent des faits crapuleux et les plus abominables parce qu'ils espèrent tirer un profit électoral de l'émotion naturelle et compréhensible qu'ils suscitent ?

 

 

(1) informations tirées du guide pratique "Le Travail d'Intérêt Général" à l'usage des structures d'accueil

04:33 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

vendredi, 17 avril 2015

Fêtes et cérémonies : Steeve Briois doit s'expliquer.

 

315 000 € seront affectés en 2015 au compte "fêtes et cérémonies" soit une augmentation de 43% - l'équivalent de135 000 € - sur ce type de dépenses décidée par la majorité FN, le tout si l'on en croit un conseiller d'opposition.

Des chiffres qui interpellent grandement et vis à vis desquels Steeve Briois serait bien inspiré ou de les démentir ou d'en expliquer le bien fondé dans une ville de  25 000 habitants.

Ce sont en effet des chiffres conséquents et notamment pour les particuliers qui éprouvent des difficultés à boucler leur propre budget, mais aussi pour les contribuables qui ne pourront se satisfaire des mesurettes fiscales, quand bien même sont-elles présentées comme extraordinaires.

Steeve Briois doit en effet s'expliquer ne serait ce que parce qu'il n'a cessé de dire aux héninois et beaumontois vouloir faire des économies et plus particulièrement sur ce type de dépenses. Il n'est pas difficile d'imaginer et notamment depuis le marché de Noël, que son discours n'est pas crédible.

Parce que derrière l'intitulé "cérémonies et fêtes", ce sont entre autres choses les dépenses suivantes que l'on peut retrouver :

Les biens, services, objets et denrées divers ayant trait à ces fêtes tels que, par exemple, les illuminations de fin d'année ;

Les prestations et cocktails servis lors de cérémonies officielles et inaugurations ; 

Les fleurs, bouquets, médailles et présents offerts à l’occasion de divers évènements (mariages, décès, naissances, récompenses

sportives, culturelles, militaires, réceptions officielles).

Le règlement des factures de sociétés et troupes de spectacles ;

Les feux d’artifice, concerts, manifestations culturelles, locations de matériel

(podiums, chapiteaux, calicots, kakémonos).

Les frais d’annonces et de publicité ainsi que les parutions liées aux

manifestations.

Les frais de restauration, de séjour et de transport des représentants municipaux lors de déplacements organisés afin de favoriser les échanges ou de valoriser les actions municipales.

 

Alors rien ne pourrait en effet à nos yeux justifier une telle augmentation de 43% 

Pas même les économies pharaoniques réalisées depuis le départ de la LDH de "son" local et depuis manifestement inoccupé...

Pas même le projet qui pourrait viser à souhaiter un très bon accueil aux  arrivants attendus au plus tôt pour 2016 , sitôt les 450 logements promis sortis de terre...

Non rien ne pourrait le justifier dans une ville dont la situation budgétaire fut tant décriée et a tout pour l'être de nouveau à la lumière du budget 2015 voté.

Quelques points de repères pour comprendre les raisons de notre position.

Pour une ville comme Hénin Beaumont, le coût d'un feu d'artifice peut être estimé entre 20 000 et 25 000 €.

image.jpg

A 10 € par personne le buffet préparé par un traiteur, c'est une ou plusieurs réceptions de 13 500 personnes que la mairie pourrait organisée grâce à l'augmentation citée.

Le coût pour être "ville d’arrivée" d'un tour comme le tour méditerranéen de cyclisme ? 45 000 €.

A 30 € le bouquet de fleurs remis aux heureux époux, ce sont 4 500 mariages de plus qu'il faudrait à Steeve Briois célébrer pour lui dépenser les 135 000 € de hausse décidée.

Faire d'Hénin Beaumont, la place forte de la variété française estivale ? Compter entre 5 000 et 40 000 € par concert, selon la côte de l'artiste.

 

Voilà qui en dit long sur les soupçons qui pourrait peser sur ces dépenses consacrées aux "fêtes et cérémonies" si d'aventure Steeve Briois ne s'expliquait pas. 

Et d'ajouter que nous nous interrogeons par ailleurs grandement sur les frais de communication développée par cette même majorité.

Parce que l'ensemble de ces dépenses nous en dira bien plus de ce que sont réellement les priorités de Steeve Briois.

 

Pour toutes ces raisons, nous aurions voté contre ce budget. Non pas et en aucune façon contre la population, mais bien au contraire pour ne pas hypothéquer davantage son devenir.

Ce sont ces échanges qu'il eut été naturel d'avoir lors du dernier Conseil municipal, à mille lieux des provocations puériles, des invectives et intimidations disproportionnées qui furent observées, histoire d'apporter quelques  réponses aux questions légitimes qui demeurent et laissent donc place fort logiquement aujourd'hui aux "on dit" qui n'est pas toujours un con !

Faudra t-il un rapport de la CRC pour y voir très clair ?

 

 

 

03:28 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

jeudi, 16 avril 2015

Au pays de là où on dirait qu'on nous prend pour des boubourses.

C'est vrai que nous l'attendions. Mazette, qu'est ce qu'on a piaffé !

Parce qu'à chaque fois, c'est avec le même plaisir que nous découvrons ce magnifique magazine municipal qui aurait pu s'intituler Plouf gadget.

Et pour le prix (On rigole tellement que nous pourrions l'oublier : cette propagande a bien un coût), côté gadgets et ficelles, on est plus que gâté.

 

Pour commencer, et pour toutes celles et tous ceux qui manifestement n'auraient rien perçu de la situation, les passages sont nombreux pour nous rappeler qu' "Au pays de Candy, il y a des méchants et des gentils ; et pour sortir des moments difficiles, avoir c'biau magazine c'est très utile." Donc d'un côté les gentils du FN et de l'autre, rien que des méchants.

Pour qui n'laurait toujours pas compris, la "couv", hé ben elle est très belle : "Hénin Beaumont c'est vous" avec en fond d'écran les 4 conseillers départementaux FN récemment élus (ben c'est pas vous alors ...). Et pour bien enfoncer le clou, notre bon maire, hé ben il a décidé de réserver 4 pages avec de belles photos qui donnent encore plus envie de voter FN.

Et puis les méchants, ils n'ont qu'à se taire, parce ce que, "un", ils ont perdu et, "deux", hé ben juré promis on les aurait mis les photos de Jean Pierre et compagnie si c'étaient eux qu'ils avaient gagné. 

 

image.jpg

Y'a aussi des pages sur le carnaval  qui juré promis a "déplacé les foules". Gloire à notre bon maire.

"Dis donc René, t'as du merder au moment du tirage de notre photo."

"Ben oui, mais quitte à être des méchants, autant se montrer à la hauteur de notre réputation."

 

Dediou qu'il aurait été dommage de nous priver d'la 1/2 page sur les commémorations du 19 mars 1962 : et pan sur le coin d'ta gueule la VDN. Ce sont aussi des méchants qui n'aime pas notre bon maire, alors.

Et après, comme dans tout bon magazine, un peu de pub avant la dernière ligne droite pour nous vendre un peu de temps de cerveau disponible. 

Parce que mes amis, quel final pour ce thriller dont le suspense nous aura tenu en haleine jusqu'au bout. Si cette tribune politique ne vous aura pas fait couler une ch'tiote larme, c'est que vraiment ben vous être un monstre d'insensibilité.

On est quand même formidablement bien au pays de là où on dirait qu'on nous prend pour des boubourses, là où le ridicule des communicants  ne tue pas.

 

Faut-il encore s'indigner d'un magazine municipal qui n'en a manifestement que le nom ? Pour notre part, absolument pas. 

Son détournement grossier à des fins électoralistes finira par discréditer ses auteurs. Pour le moins, 30 % de son contenu peut être assimilée à de la basse propagande servant les intérêts du maire et du FN. Gérard peut être fier, on s'croirait revenu du temps où c'était lui le tiot du pays. "Tu t'souviens d'son canard, qu'est ce ch´ était chouette !"

  

Plus grave en revanche : 

1) le discrédit de cette majorité qui serait de nature à desservir les associations, les territoriaux ou commerçants qui méritent tous et bien évidemment de faire l'objet d'une réelle mise en lumière. 

2) les sujets importants pour les héninois et beaumontois qui ne sont pas traités ou lorsqu'ils le sont de manière oh combien superficielle et/ou détournée. L'épisode du gabion, un must dans le genre...

 

Au pays de là où on dirait qu'on nous prend pour des boubourses, le réveil pourrait prendre très rapidement des allures de gueule de bois.

Allez vivement le prochain numéro !

05:18 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

mercredi, 15 avril 2015

Complément d'enquête

 

Jeanne : micro parti, maxi profits ?

Nicolas Crochet, un proche de Marine Le Pen mis en examen

Un conseiller payé avec de l'argent public pour Marion Maréchal-Le Pen ?

 

 

03:01 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

mardi, 14 avril 2015

Festival de majorettes organisé par les Phénix.

DSC_1327.JPG

DSC_1338.JPG

DSC_1331.JPG

DSC_1343.JPG

DSC_1354.JPG

DSC_1351.JPG

 

 

 

04:46 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

lundi, 13 avril 2015

Vide grenier organisé par la Grande Récré de Pantigny

DSC_1307.JPG

DSC_1312.JPG

DSC_1317.JPG

DSC_1315.JPG

DSC_1311.JPG

DSC_1320.JPG

04:36 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

samedi, 11 avril 2015

Steeve Briois a déjà perdu !

image.jpg

Combien sommes nous à croire dés 2020 en la défaite de Steeve Briois ? Très peu en effet, et pourtant !

Steeve Briois à déjà perdu.

Parce que Steeve Briois qui n'a cessé de se victimiser n'affiche que du mépris à l'égard de ses opposants, politiques ou non. Certains pourraient parler de haine qu'il n'y aurait rien de choquant.

Parce que Steeve Briois ne s'est pas encore retrouvé dans le devoir de dire non. L'heure des premières déceptions amères ne devraient plus trop tarder et le piège alors se refermer sur celui qui l'a créé.

Parce que dans ses pratiques, Steeve Briois  ne se différencie nullement des stratégies politiciennes qu'il reprochait pourtant à Gérard Dalongeville. Les exemples ne manquent pas et d'autres, plus significatifs encore, sont à venir.

Parce que Steeve Briois est lui aussi très mal entouré par une garde rapprochée plus intéressée pourrait-on croire par le climat parisien que par la météo locale. Le second et troisième cercles étant quant à eux déjà totalement dépassés par les événements.

Parce que contrairement à ses affirmations, Steeve Briois n'a jamais été ne sera jamais le maire de tous les héninois et beaumontois ? Que s'il est un élu qui peut s'enorgueillir d'être celui qui dirige réellement les opérations, il n'est autre que Bruno Bilde. 

Parce que le plus dur lorsque l'on atteint le sommet est incontestablement d'y rester. Les Départementales ont été riches d'enseignements : le FN à Hénin Beaumont ne progresse plus et les autres partis politiques ne répondent pas aux aspirations des abstentionnistes majoritaires.

 

Steeve Briois a déjà perdu !

Et nous pourrions ajouter, pour peu que son opposition dans toutes ses composantes savent faire preuve d'intelligence. 

Elle en a les moyens, assurément. La volonté, c'est ce que Hénin Beaumont Action tentera de mesurer dans les prochaines semaines.

04:05 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

vendredi, 10 avril 2015

Prochaine étape ?

Alors que les médias s'interrogent sur ce que pourrait être ce parti sans Jean-Marie,  la question quant à la sincérité et la faisabilité d'une mutation au sein du FN demeure intacte. 

Et parce qu'elle demeure, la réponse ne fait plus pour ma part et depuis fort longtemps aucun doute.

Ce mercredi 8 avril s'est tenue une séance du conseil municipal et un fait mérite que l'on y prête attention.

Alain Alpern parle dans son post du jour d'un "spectateur fanatisé (qui) a menacé verbalement une jeune fille".

Cette menace, l'intéressée l'a vécue comme une agression et plainte devrait être déposée.

Certains s'en iront probablement tenter d'amoindrir cette situation au prétexte qu'il est des agressions beaucoup plus violentes qui chaque jour empoisonnent la vie de très nombreux français.

Il reste que cette situation est pour le moins doublement condamnable.

D'une part, parce qu'elle s'est produite dans l'enceinte même ou se  tenait le conseil municipal.

Et d'autre part, parce que Steeve Briois en tentant de faire sienne la salle, aura bien du mal à s'exonérer de sa responsabilité politique dans ce type de débordement. 

Et de douter très sérieusement de le voir exprimer son indignation.

S'il ne le faisait ne manquerait pas alors de me revenir en tête les propos récents de Serge et Béate Klarsfeld sur ce à quoi peuvent être capables de "pauvres" gens lorsqu'ils y sont invités

04:57 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Budget 2015 et jeux politiciens : minable !

 

 

10704352_448780151928042_2324329703808624681_o.jpg

 

Communiqué de presse

Budget 2015 et jeux politiciens : minable !

 

Pitoyable image de la politique que celle donnée de nouveau hier soir par le conseil municipal héninois. La responsabilité en revient indéniablement à  Steeve Briois et à sa garde rapprochée qui non seulement se montrent incapables d'accepter l'expression d'une opinion différente, mais aussi et plus encore se refusent d'être questionnés sur le budget 2015.

Les débordements furent incontestablement nombreux, certains contraires au droit. Rien ne peut justifier ces gesticulations politiciennes, pas même le schisme qui aujourd'hui anime la saga politico-familiale au sein du FN. Des élus frontistes à milles lieux des réponses qui auraient pu ou du être apportées à la population concernant notamment les questions suivantes.

Comment la majorité entend elle réguler le stationnement sur les places Jaurès et Carnot et à quel coût pour le contribuable et les automobilistes ? Quelles garanties apportées à la population quant au maintien à minima de plusieurs services municipaux avec la construction de 450 logements ?Pourquoi attendre au plus tôt 2016 pour s'engager dans la réalisation des projets d'équipements alors que d'autres annoncés pourtant avec tambours et trompettes semblent d'ores et déjà abandonnés ?

Cette dernière question suffit pour témoigner à elle seule d'un budget 2015 bien en deçà de ce qu'on peut en attendre dans une ville comme Hénin Beaumont !

03:59 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

jeudi, 09 avril 2015

Au programme de votre week-end

 

image.jpg

 

Ce samedi 11 avril - de 8h à 17h

Organisée par l'amicale des loisirs du vieil Hénin 

Rues Pierre Curie, du marais, Marc Sangnier, Bd Basly, parkings Ch Nicole et du stade Delabre.

 

 

image.jpg

Ce dimanche - de 9h à 18h

Organisée par la Grande recrée de Pantigny

Rues de l'Authie, de la Canche et de la Sensée 

05:17 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |