samedi, 20 septembre 2014

Tout ceci est en effet bien anecdotique

Pascal WALLART est bien davantage que la mémoire journalistique de l’histoire politique locale. Il en est probablement la plume. Avec sa rétrospective "Douze ans de descente en enfer du PS héninois", ce sont tous les faits ayant conduit au procès Dalongeville qui furent en 2012 passés au crible. Pour sa conclusion, il nous faudra probablement attendre la fin de cette année.

Alain Alpern lui aussi se livre depuis quelque temps à cet exercice.

C'est son droit et sans doute pourra t'il nous éclairer davantage encore sur le rôle des uns et des autres joués à Hénin Beaumont, préalablement à l'élection de Steeve Briois. Je compte effectivement sur lui pour faire la lumière sur toutes et tous.

Et c'est donc pour l'y aider, que je me permettrai ici d'attirer son attention sur quelques faits dont je ne doute pas qu'ils puissent le rapprocher, en toute objectivité, de ce que fut mon histoire au sein de l'AR et du MoDem, et ainsi à mieux appréhender, s'il en avait l'envie, ce qu'est aujourd'hui mon engagement et son devenir.

Ainsi, Alain Alpern revient en introduction de son article du 12 septembre dernier sur mon passé en évoquant, je le cite un"Evènement anecdotique, surtout si on regarde ce qui s'est passé ensuite, Christine Coget (fondatrice de l'Alliance républicaine) et Patrick Piret quittent l'AR, en décembre, pour des raisons stratégiques et fondent le Modem à HB."

Présentée ainsi, Il peut laisser entendre que la chronologie des faits m'a conduit à rejoindre le MoDem après avoir quitter l'AR.  

Ce n'est pas grave.

Les dates ont en effet ceci de rassurant pour tout gentilhomme se respectant de ne point pouvoir être modifiées une fois passées.

Aussi, en toute simplicité, Alain Alpern pourrait-il se rapprocher par exemple de Georges Bouquillon. Ce dernier devrait être en mesure de lui confirmer les points suivants

- mon arrivée à l'AR est bien antérieure à mon adhésion au MoDem

- qu'il s'agissait pour l'AR de ne prendre aucun risque quant à une potentielle OPA de Gérard Dalongeville sur ce parti pour lui s'en aller mener campagne.

- Que nous fûmes donc une dizaine de l'AR à rejoindre le MoDem (et certains noms ne peuvent tromper sur la véracité de la "stratégie" qui fut orchestrée. Par qui ? Là aussi, celui qui fut directeur de campagne de Daniel Duquenne en 2008 et 2009 devrait être en mesure de renseigner Alain Alpern).

- qu'il s'agissait cependant pour moi de joindre l'utile - pour l'AR - à l'agréable : tout comme des millions de français et d'héninois , je fus séduit par le discours de F. Bayrou, celui d'un centre indépendant et d'un devoir de vérité. Je précise que ce fut aussi pour ces mêmes raisons qu'au lendemain des présidentielles de 2012, je reprenais en quittant le Mouvement ma totale indépendance.

Qu'il ne peut dés lors exister aucun lien de causalité entre mon adhésion au MoDem et mon départ de l'AR, parce que tout bonnement  et à l'inverse du coucou, ma priorité n'est jamais allée à trouver un nid mais à défendre des idées et des convictions.

Que c'est parce qu'il en est ainsi qu'aujourd'hui je n'ai donc nul besoin de m'agiter à la recherche d'une nouvelle virginité politique.

 

Ceci étant, Alain Alpern a bien raison sur un point : tout ceci est ma fois fort anecdotique et les Héninois ont bien raison de n'en avoir que faire.

Mais il est vrai, aussi, qu'il peut importer pour certain de pouvoir encore et encore  alimenter la blogosphère locale.

Bon courage et bonne continuation à Alain Alpern.

 

 

Patrick PIRET

 

03:42 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

vendredi, 19 septembre 2014

Piqûre de rappel

L'article ci-dessous, signé Caroline Fourest, fut publié le 25 mars dernier dans le huffingtonpost.

Depuis, les exemples d'implosion au sein de groupes locaux ou de majorités municipales frontistes ne manquent pas, en témoignent allègrement et notamment les liens suivants.

http://www.laprovence.com/article/edition-vitrolles-marignane/3041637/au-fn-on-ne-fait-plus-front.html

http://www.republicain-lorrain.fr/moselle/2014/09/17/hayange-nouvelle-plainte-a-suivre

http://m.leparisien.fr/redirect?url=%2Fespace-premium%2Foise-60%2Fau-conseil-municipal-le-groupe-fn-vole-en-eclats-16-09-2014-4138091.php

http://www.varmatin.com/la-seyne-sur-mer/les-conflits-internes-de-la-section-fn-de-la-seyne-devant-la-justice.1847763.html

A qui le tour pourrions-nous dire ?

En attendant les prochaines scissions, quelques rappels pour admettre en effet que le FN ne peut pas, ne peut plus s’exonérer de ses responsabilités ; et qu’il n’est pas à Hénin Beaumont de choix autre que celui de construire une alternative crédible.

Dans certaines villes, les Français détestent tellement la classe politique, la politique en général, tous les responsables (ceux qui gèrent quitte à décevoir), qu'ils préfèrent voter Front national. Simplement parce que ce parti n'a jamais exercé le pouvoir. Ce n'est pas une surprise, c'est même assez banal, mais troublant quand on sait ce qui différencie vraiment le FN des autres partis... Avoir tous les défauts de politiciens usés par le cynisme et le pouvoir, sans avoir jamais (ou presque)exercé la moindre responsabilité.

Une certaine constance

Ne parlons même pas du fonctionnement autoritaire, népotique et fort peu transparent au niveau national. Ni du soutien à Bachar El Assad ou à Vladimir Poutine. Sur tous ces points, il n'existe aucun "renouvellement" entre Jean-Marie Le Pen et Marine Le Pen. Pour s'en convaincre, il suffit de lire Revenus du Front. Thierry et Nadia Portheault, deux militants qui ont cru au "nouveau" Front national et se sont donnés corps et âmes (Nadia Portheault a même été tête de liste pour les municipales à Saint Alban), avant d'en partir écœurés... Par le fonctionnement clanique, le double discours, le degré de racisme, d'antisémitisme et la nostalgie pour le nazisme de certains cadres locaux promus sous l'ère Marine Pen.

 

Mais parlons de ces élus locaux que le Front national vante comme un "espoir" de renouveau pour la vie politique. Non pas les quatre-vingt candidats étrangers que ce parti -- opposé au vote des étrangers -- a présentés pour boucler ses listes. Non, parlons simplement des candidats du FN français.

Cynisme et amateurisme

On nous dit que les Français votent FN parce qu'ils en ont marre des politiciens habituels, et de leur cynisme... Quoi de mieux que de voter pour Dominique Martin, arrivé en tête à Cluses ? En 2007, il était en charge des formations au Front. Ses conseils aux candidats ont été enregistrés à son insu par un journaliste. Il faut l'entendre parler du "client-électeur", qu'il propose d'alpaguer en étant "démago à mort". Son mépris pour les retraités et les "Portugais (qui) font selon lui tout à la main, roulé sous les aisselles"), ses imitations grotesques, ont visiblement séduit en Haute-Savoie... A croire que Dominique Martin a raison. Certains "clients électeurs" ne sont pas très regardants sur la marchandise.

La preuve, certains n'ont eu aucun mal à voter pour des listes FN bouclées à la va vite, où l'on trouve pêle-mêle des post-adolescents, une actrice porno, un ancien promoteur de slips, et beaucoup de retraités mis sur la liste sans le savoir... Dont certains sont finalement morts avant l'élection.

"Renouvellement" ou opportunisme ?

On nous dit : les Français votent FN parce qu'ils veulent le renouvellement. Ne plus voir toujours les mêmes têtes à la télévision, opportunistes et nombrilistes.

Quoi de mieux, en effet, que de voter pour Gilbert Collard à Saint Gilles ? Ou Robert Ménard, arrivé en tête Béziers ? L'homme qui a soutenu les journalistes islamistes à Reporters sans frontières avant de fréquenter les identitaires Bretons, celui qui a tendu le micro à Tariq Ramadan, touché de l'argent du Qatar, avant de préféré gagner son pain grâce au Front national. Connu pour son opposition féroce au mariage pour tous, on aimerait savoir s'il se réjouit du fait qu'Hénin-Beaumont va avoir un maire gay grâce au Front national ?

Il est vrai que les Héninois ne l'ont pas élu pour cette raison. Contrairement à la plupart des candidats FN parachutés ou collés in extremis sur une liste, Steeve Briois est réellement implanté. Il peut difficilement faire pire que ce qui l'a précédé, tant la gauche locale ne s'est pas ménagée pour pousser les électeurs dans les bras du FN, à force de magouilles et de clientélisme avéré. Mais il existait d'autres alternatives, plus constructives, que de faire une croix sur l'avenir économique de leur région, déjà sinistrée... Car c'est bien le choix qu'ils ont fait. La ville ne peut évidemment pas lutter contre la mondialisation et les délocalisations sans attirer des investisseurs et donc sans un important réseau politique. Ce qui sera infiniment plus difficile dotée d'un maire FN, épouvantail et isolé.

Il faut croire que pour certains électeurs, l'essentiel n'est pas d'avoir un travail mais de se sentir chez soi. Comme l'a si bien dit Thierry Paimparet, un candidat sur la liste de Dominique Martin à Cluses : "Plutôt être envahi par la Russie de Vladimir que finir par subir l'islamisation". Il pose volontiers en treillis avec une kalachnikov. 

Un parti comme un autre ?

À moins d'enlever le mot égalité de notre devise républicaine, le FN ne sera jamais un parti républicain. Mais on nous répète qu'il a changé. C'est pourtant bien sous Marine Le Pen, à ces élections municipales qu'il a présenté un candidat admirant Mein Kampfou une candidate ayant posé avec des drapeaux nazis. Une autre était fan d'uniformes SS et un autre encore ayant le blason de la Division SS Charlemagne tatoué sur le corps. Ce qui ne veut pas dire que le parti ne fait pas beaucoup d'effort pour s'inspirer de l'étranger...

Prenez David Rachline, arrivé en tête à Fréjus. Il s'est beaucoup inspiré de l'extrême droite suisse pour une affiche contre l'"islamisation". Poursuivie en justice, elle montrait un grand drapeau algérien envahissant la France, soudainement hérissée de minarets. Comme si tous les Algériens, même ceux ayant fui l'islamisme, représentaient en soi un risque d'invasion intégriste... Attention, si le FN peut se montrer méfiant envers l'immigration laïque, tous ses candidats ne sont pas racistes envers les islamistes. La candidate arrivée en tête à Tarascon, Valérie Laupies, est une grande admiratrice d'Alain Soral et donc de ses amis du Hezbollah et de l'Iran.

Certes, Julien Sanchez, arrivé en tête à Beaucaire, a été condamné pour "provocation à la discrimination et à la haine raciale et religieuse". Un commentaire de sa page Facebook reprochait au député UMP du coin d'avoir "transformé Nîmes en Alger". Mais sa camarade, Marie d'Herbais de Thun, celle qui l'aide à interviewer chaque semaine Jean-Marie Le Pen pour la télé web du Front, elle, n'a rien contre certains Arabes et certains Noirs... Du moment qu'ils s'appellent Bachar El Assad ou Dieudonné. Elle était chargée de mener la liste à Savigné L'évêque. Mais elle n'a pas trouvé assez de candidats pour former une liste... Même dans les maisons de retraite.

Dans le 12e arrondissement de Paris, Pierre Panet, également admirateur de Dieudonné, a réussi à boucler sa liste et à tenir le flambeau. Et quel flambeau ! L'homme explique à qui veut l'entendre que le négationniste Faurisson est "un grand humaniste".

 

Non vraiment, le FN a bien changé. Et grâce à lui le "renouveau" de la classe politique est bien engagé. Quand on connaît la qualité de sa contribution au débat public et politique, sans avoir le moindre pouvoir ou la moindre responsabilité, on a vraiment hâte de le voir enfin travailler.

04:27 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

jeudi, 18 septembre 2014

Discours de Politique Générale (Chacun son tour)

Non mais sans déconner les gars....un vote de confiance..de qui? de l'Assemblée quoi. (Remarquez, heureusement que vous l'avez pas demandé au peuple, vous n'auriez pas eu le même score! En même temps, nul besoin , les sondages pénibles, répétitifs et incessants des instances qualifiées nous rappellent chaque jour que les citoyens ont l'impression que vous n'en foutez pas une. Je ne suis pas là pour le dire, d'autant que je ne me prévaux pas d'en connaître un rayon. Cependant, j'ai envie de faire moi aussi le point, pour vous expliquer comment ça marche, de l'autre côté, enfin du côté des vrais gens, je veux dire..

Monsieur le premier ministre, Monsieur le Président,

Vous avez fait des réformes. Il est vrai. Vous avez renforcé les personnels de gendarmerie, de police et de l'éducation nationale. C'est cool.Vous avez revalorisé comme vous pouviez la retraite des petites gens. C'est pas mal aussi. Vous avez mis en place un pacte de responsabilité,(c'est joli hein? oui. Mais si on ne relit pas 5 sites qui expliquent ce que c'est vraiment, la plupart des citoyens n'y comprennent rien.) Eux, tout ce qu'ils ont cru, c'est que ce pacte, ça voudrait dire augmenter leurs revenus et baisser leurs impôts. C'est très réducteur, mais en fait, c'est ça. Rien d'autre. Le reste, même si c'est super important et je le comprends tout à fait  (relancer la compétitivité, produire, créer de l'emploi ...tout ça tout ça quoi) , les vrais gens, ça ne les touche pas, les résultats ou la progression de vos projets. En attendant, c'est le découvert à la fin du mois, un mois de septembre blindé d'impôts, une retraite où à part regarder la télé on n'a les moyens de ne rien faire d'autre, et si en + cette dite télé tombe en panne, y a pas les sous pour en racheter une, etc...enfin vous savez quoi. Si si, vous le savez, car vous avez joué la démagogie avec tout ça pour diriger notre pays. Alors , des gens ont voté pour vous. Combien déjà? Bin 51,3% . Et au premier vote de confiance, à la louche, vous aviez moit' / moit' . (ça alors!) Et au deuxième, qui vient d'avoir lieu ce soir, pareil. Coïncidence? May be... Mais bon, on peut faire un petit résumé si vous voulez. Sur 100 français votants, 51 ont voté pour vous, 49 pour le concurrent. Donc on ne garde que vous, c'est normal vous avez gagné. Bon.

Maintenant, on regarde les 51 copains. En fait, y en a bien 20 qui ont voté par défaut pour vous, pour des raisons diverses et variées (en vrac, les consignes de vote de leurs leaders, la détestation du concurrent, le dépit, l'envie de changement...(ha oui parce que le changement, c'était maintenant souvenez-vous. A la limite, vous auriez pu dire "Le changement, c'est bientôt, enfin dans pas trop trop longtemps quoi", ça aurait eu le mérite d'être honnête)

On arrive à 31 copains qui ont voté pour vous parce que c'est vous. Vous suivez? Bien.

Sur les 31, seuls 13 vous restent fidèles en ce moment. Ça doit pas être évident, mais en même temps, c'est pas mon problème, je me suis pas présentée, parce que jme sentais pas capable de remonter la France, moi.

Et je m'en fous encore plus parce que votre "parti" n'est pas le mien donc bon. Quoiqu'il en soit, la démocratie, c'est franchement pas mal, je veux dire rapport aux dictatures tout ça voyez... donc voilà c'est vous les chefs et pis c comme ça.

Toujours est-il que l'assemblée étant représentative du peuple français, car "à kess ki paraît", les sièges se calculent en rapport avec les élections à la base, même si ce sont des élections d'élus, (mais bordel, ils ont été élus quoi) il fallait quand même s'attendre à ce que ceux qui ont du, comme moi, mais eux un peu +, étant donné que c'est avec ça qu'ils mangent (chez Maxim's mais quand même)  se rallier à votre programme de base (sous peine de perdre leur poste , ou d'être dissous) (pas dans l'acide hein, encore une fois, on est en démocratie), il fallait quand même s'attendre, disais-je, à quelques mouvements de foule de députés pas trop trop d'accord avec tout tout tout quoi...(soi-dit en passant, jsuis pas sûre que "dissous" s'écrive comme ça, mais c'est le verbe le plus chiant de la langue française)

Enfin voilà, vous avez grosso modo obtenu encore une fois moit'/moit aujourd'hui. Alors je me pose une question toute bête: pourquoi est-ce que ça vous met colère colère comme ça?

Bref. Je conclurai en disant que mes parents ont eu la chance de partir à la retraite à 60 ans, et merci. J'ai eu un maître supplémentaire dans mon école. Re-merci.

MAIS: mes impôts ont augmenté de 210 euros cette année,  ma ville est passée aux mains du Front National, donc nous sommes un des micro-climat de ce qui vous attend si vous continuez à brasser des mots, à faire de jolis discours très solides (si si j'ai écouté t'avais l'air convaincu Manu)et à vous embrouiller avec des votes de méfiance à la con et autres interviews Bééfémisées à gogo.

Je vous enjoins donc, Manu, François, et ali, (non pas Ali le prénom, Ali = les autres en latin, vos ministres quoi) de vous mettre au boulot sévèrement, et avec rigueur (un mot que tu refuses ces temps-ci Manu, alors c'est cool côté politique, mais
côté taf, c'est pas top top) et de montrer des résultats CONCRETS pour les gens normaux.

D'avance, Merci. MMM, citoyenne ordinaire. Bisous bisous. ^^

04:38 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

mercredi, 17 septembre 2014

Les désastres de la guerre d’Algérie

Composition1.jpg

21:33 Publié dans Ligue des Droits de l'Homme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Qu'on se le dise, la capoiera débarque à Hénin Beaumont

La capoeira est un art martial afro-brésilien qui puiserait ses racines dans les méthodes de combat et les danses des peuples africains du temps de l'esclavage au Brésil. Elle se distingue des autres arts martiaux par son côté ludique et souvent acrobatique. (source Wikipedia)

La capoeira est donc un sport et un art auxquels les Héninois peuvent s'initier depuis cette rentrée scolaire.

 Une association vient en effet de se créer et vous donne RDV chaque jeudi de 19h à 22h salle Gustave Delmotte située rue Pierre Brosselette.

 

Plus d'informations : Cor-capoiera@hotmail.com ou au 06 23 35 19 91

 

DSC_0738.JPG

DSC_0739.JPG

DSC_0753.JPG

DSC_0755.JPG

DSC_0763.JPG

DSC_0765.JPG

DSC_0783.JPG

DSC_0748.JPG

DSC_0743.JPG

03:29 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

mardi, 16 septembre 2014

Qu'est ce que tu veux, c’est le jeu mon pauv’ Bruno !

DSC_0719.JPGDifficile de ne pas croiser un politique sur le marché aux puces du centre ville.

Je me suis efforcé pour ma part de mettre à profit ce RDV comme tant d'autres pour aller très simplement à la rencontre des Héninois(e)s et des dirigeants d'associations mobilisés en faveur de leur passion. C'est à eux principalement que revient le mérite de ce dimanche animé.

Et n’en déplaisent aux partisans d’une tendance qui ces derniers mois est observée...

Ils devront pourtant s’y faire, n'est pas écologiste ceux qui s'en vont faire dans la récupération de ce qu'ils n'ont pas produit...

Mieux encore –enfin si je puis dire - lorsque l'un de ceux-ci vint à moi pour m'affirmer que cette édition 2014 du marché aux puces fut de l'avis des Héninois d'un tout  autre niveau que celui des "années précédentes et qu’il me faudrait donc m’en réjouir puisque, sous entendu, le verdict de nos concitoyens est sans appel.

 Je répondis donc au monsieur que moi aussi je m'étais donné la "peine" de faire tout le tour de la braderie afin de prendre le pouls de la ville.

Que dire si ce n’est que son autosuffisance me fit sourire...

Pas certain cependant que la satisfaction du monsieur puisse être du goût des lecteurs de la VDN, dont la liberté de ton et de paroles appartient à eux seuls.

Les commentaires ci-dessous, significatifs de ceux laissés sur la page Facebook de l’agence héninoise, m’apparaissent … - hum, comment dire ? - plus conformes aux propos qui notamment me furent rapportés.

 

__________

 « Tres mal gerer cette annee le marcher aux puces du grd n importe quoi avec les places ! Pas contente du tout pr ce marcher au puces cette annee jsp que l annee prochaine sa sera mieux gerer que sa ! »

« c'est un marché pas un meeting politique !L'ambiance était lourde »

« oui entre les stands de religion et de politique bin vla pfffffffff »

« et à 19h30 on empeche les gens de entrer chez eux quand ils habitent dans le centre alors que tout est terminé !!!!!!!!!!!!!!! »

« Dans 6 ans ça sera mieux mais ça, ça ne tient qu'à vous!!!!! Faites le bon choix cette fois-ci... »

 

« Et qd on veut reserver nos places de chaque annee et qu ont as l habitude d etre la et qu ont ns refuse la place car soit disant y as des jeux gonflables et arriver a 5h30 du mat et voir des gens s installer a votre place de d habitude sa fout les boules lol moi on m as mit ds un endroit ou on vends pas et pas de monde qui passe logique y as que 2 personne ds cet rue la !!!! »

04:23 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

lundi, 15 septembre 2014

Les Héninois et le marché aux puces du centre ville, une tradition.

DSC_0684.JPG

DSC_0704.JPG

DSC_0712.JPG

DSC_0698.JPG

DSC_0725.JPG

DSC_0729.JPG

 

DSC_0737.JPG

DSC_0783.JPG

DSC_0784.JPG

DSC_0786.JPG

DSC_0735.JPG

DSC_0716.JPG

DSC_0720.JPG

DSC_0677.JPG

DSC_0670.JPG

Retrouvez l'intégralité des photographies sur la page facebook HBLV

04:08 Publié dans Hénin Beaumont La Vie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

samedi, 13 septembre 2014

Hénin Beaumont La Vie (HBLV) s'ouvre à de nouveaux horizons.

hblv.jpg

Créé en 2013, Hénin Beaumont la Vie comptabilise à ce jour 1160 "Likeurs".

Cette page Facebook poursuit son ambition de mettre à la portée de tous le maximum d'informations ayant trait aux manifestations et événements locaux.

Les contributions photographiques de madame Monique Busquet, outre l'intérêt qu'elles suscitent, offrent aussi et désormais l'opportunité de s'ouvrir aux événementiels programmées sur l'ensemble des communes de l'agglomération d'Hénin - Carvin.

Un 1er album photo portant sur l'escale dourgeoise du convoi de "Il était une fois le Pas-De-Calais libéré" a d'ailleurs reçu un très bon accueil des internautes.

L'occasion de rappeler également que la page Hénin Beaumont La Vie est un espace mis gracieusement à la disposition de toutes les associations désireuses de communiquer  sur leur activité et que par ailleurs tous les "talents" photographiques seront bien évidemment les bienvenus.

Alors à très vite sur HBLV

05:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

vendredi, 12 septembre 2014

Redonner au débat républicain toutes ses lettres de noblesse, toute son utilité.

A plusieurs reprises, j'ai dénoncé l'ambiance déplorable régnant au sein du Conseil Municipal et la pauvreté de ses échanges verbaux.

Devant le triste constat de ce qui pour ma part s'apparente  un pourrissement volontaire du débat républicain, débat dont nous avons pourtant tant besoin à Hénin Beaumont, j'ai à plusieurs reprises invité les membres de l'opposition siégeant au conseil municipal à ne pas cautionner et par conséquent à ne plus siéger au sein de cette instance.

Je constate qu'à ce jour aucune réponse à cette proposition ne m'a été apportée, ce qui est regrettable,  tant, pour se faire entendre des Héninois et contribuer à la circulation des idées, il suffirait de s’extraire du jeu de massacre puéril auquel ils sont conviés.  

Hayange n'est pas Hénin Beaumont, certes. Mais les deux villes sont tombées dans les mains du FN en mars dernier

La cité mosellane fait aujourd'hui la une et à juste titre de nombreux médias régionaux et nationaux. La justice a été saisie et sera amenée, elle, à se prononcer sur la véracité des faits reprochés à son maire, un proche de Marine Le Pen.

Les images ci dessous sont extraites de  la dernière séance du conseil municipal d'Hayange. J'y retrouve pour ma part le climat délétère régnant dans les salons d'Honneur de notre Hôtel de Ville les jours de conseil, les mêmes pratiques et mimiques, une rhétorique bien connue.

J'observe avec intérêt qu'à Hayange, les conseillers d'opposition ont fait le choix de quitter la séance. A méditer sans doute ...

 

Parce qu'ici comme dans cette autre ville au passé minier, il est urgent de redonner au  débat républicain toutes ses lettres de noblesse, toute son utilité.

Patrick PIRET

03:58 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

jeudi, 11 septembre 2014

Il était une fois le Pas-de-Calais libéré

 

Il fallait cette année se rendre à Dourges pour profiter pleinement du convoi.

DSC_7649.JPG

DSC_7652.JPG

DSC_7662.JPG

DSC_7677.JPG

DSC_7689.JPG

DSC_7695.JPG

DSC_7734.JPG

DSC_7760.JPG

DSC_7761.JPG

DSC_7791.JPG

DSC_7646.JPG

Retrouvez l'intégralité des ces photographies sur la page Facebook Hénin Beaumont La Vie.

(Photographies de madame Monique Busquet)

05:10 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |