mercredi, 01 octobre 2014

1er anniversaire du Parc des îles Aquaterra

Le bébé se porte bien. Photographies Monique Busquet.

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

04:51 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

mardi, 30 septembre 2014

Le trail aux 5 terrils du Pas-de-Calais.

Le plaisir de l'effort et des couleurs au RDV des adeptes du trail. Photographies Monique Busquet

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

03:32 Publié dans Hénin Beaumont La Vie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

lundi, 29 septembre 2014

Au programme de votre soirée de ce mardi

image.jpg

image.jpg

image.jpg

07:20 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

samedi, 27 septembre 2014

Steeve Briois veut-il baillonner les Héninois ?


"J'arrête de lire les titres de la VDN".

Encore une promesse signée Steeve Briois dont on peut parier qu'elle ne sera pas tenue.

Continuera t-il cependant à regarder la rubrique des lecteurs ?

La question est légitime, car en matière de communication, l'attitude politicienne de Steeve Briois mérite d’être sérieusement interrogée.

Nous sommes plusieurs à savoir le sort réservé aux commentaires laissés sur son blog lorsqu'ils ne lui sont pas favorables. Ainsi, tout va bien dans le meilleurs des mondes possibles.

Manifestement, il semble en aller de même avec ce que courtoisement nous pourrions appeler la modération pratiquée sur la page Facebook de la ville.

Je n'y trouve en effet nulle trace du post d’un héninois relayé par mes soins récemment à l’attention du maire.

A tout hasard, je tiens à sa disposition les éléments permettant d'en attester.  

Marine Le Pen, peut, quant à elle, toujours rappeler la volonté du FN "d'inscrire les libertés numériques dans le marbre de notre Constitution." 

04:46 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

vendredi, 26 septembre 2014

Vol au dessus d'un nid de cuculidés

thCAZGVFVK.jpgLe coucou gris ne construit pas de nid car la femelle dépose ses oeufs dans le nid d'autres espèces.

Plus précisément, elle gobe un oeuf dans le nid d'un refuge parasité pour s'en aller déposer le sien, et ce à raison d'un oeuf par jour. L'opération engagée pour ses 8 à 25 oeufs qu'elle pond chaque année ne prend tout au plus que quelques secondes.

Quand le jeune coucou naît, il éjecte les autres oeufs et les poussins hors du nid afin d'être nourris au mieux par ses parents adoptifs.

Ceux-ci, commis d'office, sont souvent bien plus petits en taille que le jeune coucou, et le nourrir représente donc un sacrifice pour eux.

Au bout de 17 à 21 jours, ce dernier quitte le nid pour s'envoler vers d'autres horizons plus chaud, un ou deux mois plus tard que ses vrais parents.

Et le vol au dessus d'un nid de coucou se transforme alors en vol au dessus d'un nid de cocus.

Fort heureusement, il n'appartient qu'à ses derniers de mettre un arrêt à ces pratiques, de dire assez d'être pris pour de vrais imbéciles et d'affirmer vouloir être respectés pour leur ouvrage comme sait l'être par exemple le faucon...

 

Toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé, des situations maintes fois depuis avril observées sur Hénin Beaumont serait tout sauf une pure coincidence.

 

03:04 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

jeudi, 25 septembre 2014

Le mandat de Steeve Briois sera celui de la communication

Plus de 6 mois après l'élection de Steeve Briois, l'opposition siégeant au CM n'a toujours pas pu s'exprimer dans le bulletin municipal.

On s'en offusquera ou on s'en étonnera parce qu'il est difficile de ne pas imaginer qu'il ne s'agit pas ici d'une manœuvre politicienne.

À titre de comparaison, le groupe FN à pu lui s'adresser aux lecteurs du magazine de la CAHC. Une communauté d'agglomération dont l'assemblée fut pourtant installée bien après le conseil municipal héninois.

Sans doute Steeve Briois a t'il déjà oublié les critiques qu'il adressait pourtant autrefois à Gérard Dalongeville, lorsqu'il se plaignait du traitement dont il estimait être victime.

Le mandat de S. Briois sera celui de sa communication et des apparences. Le budget "com" de cette nouvelle municipalité ne devrait pas manquer de nous réserver quelques surprises, le moment venu.

Force est de constater le nombre moindre de tracts FN distribués dans les boîtes aux lettres. On ne parle plus beaucoup d'explosion de la délinquance à Hénin Beaumont.

Force est de constater aussi que les publications municipales, elles, n'ont jamais été, semble t’il, aussi nombreuses.

Entendons nous bien, je ne renie aucune de mes observations quant au défaut d'information sous la mandature précédente. La page Facebook Hénin Beaumont La Vie est d'ailleurs née pour partie de ce constat.

Ceci étant il est une différence entre informer les usagers d'un service et informer l'électeur de l'action d'un élu. L'absence de frontière peut être pour le moins sujet à de nombreuses dérives. La dernière brochure consacrée à la semaine bleue peut constituer un nouvel exemple de l'étroitesse de cette séparation.

Disons le clairement, la conception de cette brochure à été parfaitement pensée, et le maquettage n'est pas sans en rappeler d'autres.

Une mise en scène de personnes âgées qui pour l'occasion ont accepté d'incarner avec amusement, le temps d'une photo, un personnage.

16 pages couverture comprise, mais pour tenter de nous dire quoi ?

Tout d'abord et bien évidemment quelques propos introductifs du vrai maire. Rien d'extraordinaire mais l’autosatisfaction reste cependant toujours critiquable, même chez un élu frontiste.

Parole est donnée ensuite à l'adjointe déléguée aux affaires sociales. Cette dernière n'hésite pas à déclarer que "la lutte contre l'isolement et la solitude me tient particulièrement à cœur." Certes l'inverse eut été sans doute politiquement moins correct...

La suite du document décline le programme de cette semaine, qui pour partie est constitué par des activités ou événements "raccrochés" pour l'occasion à la semaine bleu.

 

Il ne s'agit pas ici, bien évidemment, de les dénigrer mais d'attirer l'attention sur le fait qu'il est dans notre ville et depuis de très nombreuses années des acteurs de cohésion sociale et des publics bénéficiant de leurs interventions.

Que le besoin d'informer, s'il demeure, mérite d'être appréhendé dans le cadre d'une relation permanente et d'une démarche d'accompagnement de nos aînés.

Que cette approche à un coût.

Et que des lors, il eut été sans doute plus judicieux de faire quelques économies..

04:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

mercredi, 24 septembre 2014

Conseil de surveillance du CHHB : faut-il se réjouir ?

Sur le fond, les critiques (positives ou négatives) concernant  la nomination de Marine Tondelier à la tête du conseil de surveillance du CHHB Charlon ne peuvent avoir de sens qu'au regard des compétences dont ce conseil dispose, mais aussi de celles du directoire de cet établissement et des attributions de l’Agence Régionale de Santé (ARS)

Car si les établissements publics de santé sont dotés d’un conseil de surveillance, ils sont dirigés par un directeur assisté d’un directoire. Le directeur préside le directoire. Il dispose de très larges compétences dans la conduite de l’établissement, qu’il exerce en propre ou après concertation du directoire.

 

L’article L.6143-7 du Code de la Santé Publique précise qu’après concertation du directoire, c’est au directeur qu’il appartient de conclure le contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens (CPOM) de l’établissement de santé. C’est aussi au directoire que revient d’approuver le projet médical de l’établissement.

Quant au système régional de santé, son pilotage revient depuis 2009 et la loi HPST à l’ARS. Relève ainsi de ses attributions et notamment, les mises en œuvre du plan régional stratégique de santé, la conclusion des CPOM, les autorisations d’activités de soins et d’équipements matériels lourds.

 

Sur la forme (considérations politicienne) il est en revanche plus que probable que l’élection de Marine Tondelier  servira, malgré elle, les intérêts d'un FN. Un avantage bien plus grand que celui que Steeve Briois aurait pu tirer s’il  avait été choisi.

D'une part, parce que la rengaine de la victimisation devrait être reprise à tue-tête et d'autre part, parce que ce dernier ne manquera pas de pointer l'incapacité de Marine Tondelier à résister, son inefficacité à s'opposer à toutes mesures fâcheuses qui bien que ne relevant pas de sa prérogative pourrait s’imposer au CHHB et impacter son fonctionnement.

Certes on pourra toujours opposer à Steeve Briois que semble pour lui prévaloir, non pas les modalités de désignation qu’il compare à des arrangements politiciens, mais le fait de ne pas avoir pu en bénéficier.

Et de nouveau, c'est encore l'approche politicienne pour traiter de problématiques fondamentales (pour qui en doute, se référer aux indicateurs socio-sanitaires du bassin minier) qui l'emportera, ce qui est vivement regrettable.

 

hopital15.jpgEt si l’on peut se réjouir pour les agents hospitaliers de la non élection de Steeve Briois, il n’est pas moins vrai que ce qu'il apparaît manquer dans le cas présent, c’est bien un « Politique » capable de défendre la carte sanitaire du territoire s’étendant d'Hénin à Liévin. Dans l'intérêt de ses habitants et desdits agents ! 

05:07 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

mardi, 23 septembre 2014

Exposition sur la guerre 14-18 à la Maison de Quartier Darcy

10590643_575924965866673_8039904212376951416_n.jpg

10636272_575924842533352_7880153129204129566_n.jpg

10685453_575924899200013_3727559785751739479_n.jpg

10689884_575924959200007_6074264317065258501_n.jpg

10632633_575924895866680_7072023116873068234_n.jpg

04:05 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

lundi, 22 septembre 2014

Les Médiévales

 

Il était une fois ...

DSC_0006.JPG

DSC_0004.JPG

DSC_0016.JPG

DSC_0024.JPG

DSC_0041.JPG

10411341_576345602491276_5105895004589369143_n.jpg

 

10703801_576107795848390_6604094204936274955_n.jpg

10712833_576107499181753_603156716768059558_n.jpg

10687143_576107289181774_1322422048128262965_n.jpg

10258016_576107729181730_7805995677346157123_n.jpg

Retrouvez l'intégralité des photographies sur la page facebook Hénin Beaumont La Vie

02:38 Publié dans Hénin Beaumont La Vie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

samedi, 20 septembre 2014

Tout ceci est en effet bien anecdotique

Pascal WALLART est bien davantage que la mémoire journalistique de l’histoire politique locale. Il en est probablement la plume. Avec sa rétrospective "Douze ans de descente en enfer du PS héninois", ce sont tous les faits ayant conduit au procès Dalongeville qui furent en 2012 passés au crible. Pour sa conclusion, il nous faudra probablement attendre la fin de cette année.

Alain Alpern lui aussi se livre depuis quelque temps à cet exercice.

C'est son droit et sans doute pourra t'il nous éclairer davantage encore sur le rôle des uns et des autres joués à Hénin Beaumont, préalablement à l'élection de Steeve Briois. Je compte effectivement sur lui pour faire la lumière sur toutes et tous.

Et c'est donc pour l'y aider, que je me permettrai ici d'attirer son attention sur quelques faits dont je ne doute pas qu'ils puissent le rapprocher, en toute objectivité, de ce que fut mon histoire au sein de l'AR et du MoDem, et ainsi à mieux appréhender, s'il en avait l'envie, ce qu'est aujourd'hui mon engagement et son devenir.

Ainsi, Alain Alpern revient en introduction de son article du 12 septembre dernier sur mon passé en évoquant, je le cite un"Evènement anecdotique, surtout si on regarde ce qui s'est passé ensuite, Christine Coget (fondatrice de l'Alliance républicaine) et Patrick Piret quittent l'AR, en décembre, pour des raisons stratégiques et fondent le Modem à HB."

Présentée ainsi, Il peut laisser entendre que la chronologie des faits m'a conduit à rejoindre le MoDem après avoir quitter l'AR.  

Ce n'est pas grave.

Les dates ont en effet ceci de rassurant pour tout gentilhomme se respectant de ne point pouvoir être modifiées une fois passées.

Aussi, en toute simplicité, Alain Alpern pourrait-il se rapprocher par exemple de Georges Bouquillon. Ce dernier devrait être en mesure de lui confirmer les points suivants

- mon arrivée à l'AR est bien antérieure à mon adhésion au MoDem

- qu'il s'agissait pour l'AR de ne prendre aucun risque quant à une potentielle OPA de Gérard Dalongeville sur ce parti pour lui s'en aller mener campagne.

- Que nous fûmes donc une dizaine de l'AR à rejoindre le MoDem (et certains noms ne peuvent tromper sur la véracité de la "stratégie" qui fut orchestrée. Par qui ? Là aussi, celui qui fut directeur de campagne de Daniel Duquenne en 2008 et 2009 devrait être en mesure de renseigner Alain Alpern).

- qu'il s'agissait cependant pour moi de joindre l'utile - pour l'AR - à l'agréable : tout comme des millions de français et d'héninois , je fus séduit par le discours de F. Bayrou, celui d'un centre indépendant et d'un devoir de vérité. Je précise que ce fut aussi pour ces mêmes raisons qu'au lendemain des présidentielles de 2012, je reprenais en quittant le Mouvement ma totale indépendance.

Qu'il ne peut dés lors exister aucun lien de causalité entre mon adhésion au MoDem et mon départ de l'AR, parce que tout bonnement  et à l'inverse du coucou, ma priorité n'est jamais allée à trouver un nid mais à défendre des idées et des convictions.

Que c'est parce qu'il en est ainsi qu'aujourd'hui je n'ai donc nul besoin de m'agiter à la recherche d'une nouvelle virginité politique.

 

Ceci étant, Alain Alpern a bien raison sur un point : tout ceci est ma fois fort anecdotique et les Héninois ont bien raison de n'en avoir que faire.

Mais il est vrai, aussi, qu'il peut importer pour certain de pouvoir encore et encore  alimenter la blogosphère locale.

Bon courage et bonne continuation à Alain Alpern.

 

 

Patrick PIRET

 

03:42 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |